Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’eau courante manque à Cibitoke, le choléra est déjà à ses portes

jeudi, 05 octobre 2017 07:06
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le choléra refait parler de lui en commune Rugombo de la province Cibitoke. 5 personnes sont déjà alitées au centre de santé de Rugombo. Les habitants de cette commune pointe du doigt le manque criant d’eau potable et sollicite l’intervention des services sanitaires et de l’administration.

 

Le choléra s’est manifesté dans cette commune il y a de cela deux semaines plus exactement à la 9ème transversale. Comme l’atteste la population de Rugombo, cette maladie est due à la pénurie d’eau potable dans cette commune située dans la plaine de l’Imbo. Aujourd’hui un bidon de 20L coûte 500 fbu.

 

‘’Les premiers cas ont été signalés dans le secteur de Nyamagana. Le centre de santé a accueilli la semaine passée deux malades, cette semaine un autre et aujourd’hui nous avons cinq malades. La commune de Rugombo connaît une carence d’eau, un bidon de 20 litres d’eau potable se vend à 500 voire à 1000fbu’’, précise un habitant de la localité.

 

Les habitants de cette commune demandent à l’administration de faciliter l’accès à l’eau potable. Cependant, ils précisent que le traitement médical des personnes atteintes est gratuit. Les administratifs quant à eux prêchent par le strict respect des règles d’hygiène.

 

‘’Ils ont reçu gratuitement des médicaments de l’administration et les agents de santé. Comment peut-on lutter contre le choléra sans eau potable ? Nous demandons aux autorités de nous donner de l’eau si non cette épidémie va bientôt se propager dans d’autres milieux’’, ajoute notre source.

 

La REGIDESO, antenne de Cibitoke déclare procéder à l’adduction d’eau potable dans les communes limitrophes de la commune RUGOMBO et que par conséquent cette dernière en sera également bénéficiaire.

Lu 152 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 163 invités et aucun membre en ligne