Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Rumonge : MSF suspend un projet de santé suite au blocage du gouvernement

jeudi, 22 juin 2017 09:04
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'organisation Médecins sans frontières a suspendue depuis ce mardi 20 Juin 2017 ses activités en cours d'exécution à l'hôpital de la province Rumonge. A l'origine, c’est le refus de l'Etat Burundais de signer les accords qui permettraient à cette ONG d'exécuter des projets en faveur de la population.

 

Selon des sources à Rumonge, c'est depuis ce mardi que MSF Suisse a suspendue ses activités après six mois de travail seulement à l'hôpital de la province Rumonge. MSF avait pour objectif de soigner la population et de leur donner des médicaments gratuitement. 

 

Cela fait 15 mois que MSF Suisse essayait de se mettre en accord avec le Gouvernement du Burundi, afin que ce dernier appose sa signature sur les conventions qui allaient réguler ces activités. Le Gouvernement Burundais a accepté une partie de ces conventions, en permettant la construction des « structures temporaires » ; pour permettre plus tard, sans préciser de délai, la construction en dur des locaux de MSF Suisse à Rumonge. 

 

C'est ainsi qu'au début de l'année 2017, MSF Suisse a fait construire des bâtiments temporaires tels qu’une salle de triage et une salle d'urgence, en y installant des équipements médicaux et en important aussi des médicaments destinés à la population. 

 

Les points sur lesquels  il n’y a pas eu d'accord, indiquent nos sources, c'est que le Gouvernement Burundais voulait prendre en main la gestion de la distribution des médicaments. Cette proposition a été rejetée par MSF Suisse, dont le rôle était justement la gestion de la distribution de ces médicaments. Le Gouvernement du Burundi voulait aussi donner sa propre liste des personnes à engager dans ce projet de MSF Suisse, ajoutent nos sources. 

 

Ces blocages ont poussé MSF Suisse à suspendre l'exécution de son projet au Burundi notamment en Province Rumonge. Cette décision constitue une grande perte pour la population de Rumonge, surtout qu'elle allait recevoir des soins et des médicaments gratuitement. Le personnel local déjà embauché pour ce projet se trouve aujourd'hui au chômage.

 

Lu 687 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 159 invités et aucun membre en ligne