Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les cas de malaria toujours en hausse à Ruyigi

mercredi, 07 juin 2017 17:48
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La malaria fait des ravages dans la province Ruyigi où presque chaque ménage compte au moins une personne malade. L'hôpital affiche complet, et cette maladie qui est devenue une épidémie a suscité un nouveau comportement chez la population : de nombreuses suspicions liées aux croyances obscurantistes sur la sorcellerie. 

 

Selon la population de la province Ruyigi, la malaria est une épidémie dans cette province. Il n’y a aucun ménage qui ne compte pas au moins un cas de malaria parmi ses membres.

 

A cause de cela, une partie de la population commence à croire que la malaria est contagieuse. Les personnes atteintes tombent brusquement malade, comme si elles avaient été empoisonnées. Cela a par ailleurs suscité des tensions entre les gens qui pensent être victimes de sorcellerie.

 

Les enfants en bas âge sont les plus nombreux à l'hôpital, et se trouvent dans un état critique. Il arrive qu’ils partagent un lit à trois, vu le grand nombre d’enfants atteints de paludisme. Cette situation est aggravée par une pauvreté sans nom, les gens n'ont pas de moyens pour se faire soigner. Ceux qui parviennent à obtenir un peu d’argent pour les soins affirment que les comprimés de quinine ne sont plus efficaces. « Après seulement une ou deux semaines, ils retombent malades », explique un habitant.

 

Ainsi après trois mois d'épidémie de malaria, les écoles n'ont pas été épargnées. Plusieurs élèves sont rentrés chez eux sans avoir passés les examens à cause de la malaria. 

 

Lu 377 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 153 invités et aucun membre en ligne