Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le vaccin contre le col de l’utérus introduit au Burundi lors de la semaine de la santé mère-enfant

jeudi, 08 décembre 2016 21:14
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus est en phase pilote à Ngozi et Rumonge lors de la semaine dédiée à la santé mère-enfant. Le lancement de cette édition mère-enfant, qui a eu lieu ce mardi 6 décembre 2016, est caractérisé par certaines nouveautés.                          
 
La nouveauté de cette édition 2016 est l'introduction en phase pilote du vaccin contre le virus du papylum humain. Il concernera les jeunes filles écolières de la 3ème année dans les districts sanitaires de Ngozi et Rumonge. 
 
Les jeunes filles de 10 ans non scolarisées seront également vaccinées, selon un communiqué commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), GAVI et l'UNICEF. 
 
La semaine mère-enfant a été lancée ce mardi au centre de santé de Rukeco à Ngozi. « L'objectif est de rendre d'importants soins préventifs encore plus accessibles aux enfants et aux mères du Burundi, en particulier celles vivants dans les zones les plus reculées », signale Bo Victor, représentant de l'Unicef au Burundi. 
 
La réussite de la vaccination, selon les trois organisations, donnera au pays l'occasion de mettre à l'échelle cette intervention de santé publique qui évitera aux femmes burundaises de mourir à 40 ans du cancer du col de l'utérus. 
 
« Au Burundi, le cancer du col utérin occupe la première place des cancers de la femme avec 37,3% des cancers gynécologiques traités au centre hospitalier universitaire de Kamenge », explique le Docteur Walter Kazadi Mulombo ; avant d'ajouter que ce cancer constitue la première cause de mortalité de cancer chez la femme. 
 
Le Représentant de l'OMS au Burundi souligne enfin que ce vaccin contre le virus du papylum humain offre une grande opportunité pour protéger efficacement les jeunes adolescentes contre le cancer de l'utérus. 
 
Le paquet d'intervention de cette édition comprendra également la supplémentation en vitamine A chez les enfants de 6 à 9 mois ainsi que le déparasitage à l'Albendazole chez les enfants de 1 à 14 ans et les femmes enceintes au 2ème et 3ème trimestre de grossesse. Il y aura également la distribution de micronutriments des enfants de 6 à 23 mois dans les provinces de Bubanza, Bujumbura et Ngozi, ainsi que la distribution de savons et la sensibilisation sur le lavage des mains à l'eau propre et au savon au moment critique. 
 
Le rattrapage de vaccination à la deuxième dose du vaccin contre la rougeole chez les enfants de 18 à 23 mois fait également parti du paquet de la deuxième et dernière semaine de la santé mère-enfant pour cette année 2016. 
Lu 353 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 147 invités et aucun membre en ligne