Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La Commission Nationale Electorale Indépendante « CENI » a mis en place ce lundi 30 mars la Commission Electorale Provinciale Indépendante  « CEPI » dans la nouvelle province de Rumonge. La même CENI a également procédé à un réajustement des CEPI dans les provinces Bujumbura et Bururi. En province Rumonge, le président de la CEPI est l’Abbé Kabura Apollinaire. Son vice-président est Albert Ruberintwaro. Le chargé du matériel est madame Lydwine Nininahazwe. Dans la province Bujumbura, Anne Marie Nduwimana est à tête de la CECI. Silvère Bigendako occupera, la vice-présidence. En province Bururi, Laurent Nuyukuri est nommé président de la CEPI. Christine Nahimana occupera elle la vice-présidence de la Commission Electorale Provinciale Indépendante province Bururi.    

 

« Les marches manifestations pour la paix organisées par Edouard Nduwimana, le ministre de l’Intérieur ne sont qu’une campagne ouverte du CNDD-FDD. » Point de vue de Frederick Bamvuginyumvira , vice-président du parti Sahwanya-FRODEBU. Selon cet ancien vice-président de la République, cela se manifeste par les messages donnés partout dans le pays lors de ces manifestations par les responsables du CNDD-FDD notamment les photos de Pierre Nkurunziza où il est écrit « Votez Nkurunziza » ainsi que les messages menaçant les autres partenaires politiques et sociaux.     

Frederick Bamvuginyumvira demande sur ce à la Commission électorale nationale indépendante de sortir de son silence et d’éviter de jouer la complicité avec le CNDD-FDD. Il demande également aux instances supérieures du pays de trouver des solutions aux réels problèmes de la population au lieu de continuer à la manipuler.     

Interrogé, le ministre de l’Intérieur, Edouard Nduwimana, ne voit aucun inconvénient dans ce fait qu’une marche organisée par le gouvernement se transforme en une campagne du parti présidentiel, selon ce qu’il nous a déclaré.  

D’autres doléances à la CENI continuent de tomber. Le président des FNL non reconnu par le ministère de l’Intérieur accuse certains administratifs à la base de ne pas faciliter ses membres dans l’octroi des documents nécessaires pour qu’ils se fassent élire aux élections communales et législatives. Agathon Rwasa ajoute en outre que les 2 semaines accordées par la CENI pour l’obtention de ces documents requis est insuffisant. Sur ce, Agathon Rwasa demande à la CENI d’être plus clémente et tolérante et de surcroît de ne considérer si et seulement si les personnes sur les listes sont des Burundais.

 


Le président Pierre Nkurunziza chercherait à nouer des relations avec le président du parti MSD, Alexis Sinduhije, pour trouver

D’autres ténors du parti CNDD-FDD élargissent la liste de ceux qui s’opposent au troisième mandat

Le parti MSD annonce qu’il se présentera lors des législatives et des communales en présentant ses propres listes. Dans un communiqué de presse sorti par ce parti ce mardi, cette formation politique opte de procéder ainsi, puisque le ministre de l’Intérieur l’a bloqué dans son adhésion au bloc des partis composant l’ADC-Ikibiri. Le MSD précise également qu’il demeurera très actif dans la coalition ADC-Ikibiri dans la mesure où il aspire aux mêmes objectifs, termine-t-il dans son communiqué.     

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 360 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha