Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les organisations de la société civile engagées dans la campagne « Halte au troisième mandat » de Pierre NKURUNZIZA  et le CNARED condamnent les assassinats ignobles et à grande échelle des populations civiles des quartiers MUTAKURA et CIBITOKE.

Ce sont trois officiers proches du régime plus un autre officier ex-FDD mais qui a participé à la tentative de coup d'Etat ratée du 13 Mai dernier qui ont été sanctionnés par une résolution du conseil de l'Union Européenne ce jeudi 1er Octobre 2015 à Bruxelles.

Le vice-Premier ministre Belge et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo suspend le soutien de la Belgique à une série de projets de développement au Burundi. La coopération policière est arrêtée sur le champ.

L’UPRONA reconnu par le pouvoir de Bujumbura vient d’exclure ses membres qui se sont faits élire sur d’autres listes non reconnues par le camp Concilie Nibigira. Les personnes visées crient à la violation de texte.

Arrestations, meurtres, tortures, détentions arbitraires des opposants au régime burundais est le lot quotidien des anti troisième mandat. L’Office du Haut Commissaire des Droits de l’Homme espère que la situation pourra changer alors que ce bureau a déjà enregistré 134 morts depuis le début de manifestations fin Avril 2015. Les auteurs de ces bavures profitent de l’impunité.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 263 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha