Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Depuis ce jeudi 15 Février dans la matinée, les jeunes Imbonerakure du parti au pouvoir sont passés dans tous les ménages. Par après, ils ont procède à arrêter les gens pour la vérification des récépissés au niveau du pont de la rivière Ninga dans la zone de Buringa de la commune Gihanga.

Le chef de la zone Nyanza-lac, accompagné par des jeunes Imbonerakure du CNDD-FDD, ont procédé le matin de ce jeudi au travail de vérification des élèves et des patients qui se sont faits enrôler pour le référendum constitutionnel.

Des écrits appelant à voter pour le référendum inquiètent les habitants des collines de la commune Vumbi de la province de Kirundo. Ces écrits sont peints sur les portes des ménages. L’administration, elle, menace toute personne qui tentera de les effacer.

Ce mardi 13 février, le ministre de la défense nationale s'est rendu à la deuxième région militaire pour expliquer les changements qui feront objet de la révision de la constitution qui sera soumise prochainement au référendum. Il a été également une occasion d’inviter les militaires à contribuer pour les élections de 2020. Les militaires n’ont pas posé de questions de peur d’être persécutés.

Certains membres du parti CNDD-FDD de la commune Mutimbuzi dénoncent l'attitude des Imbonerakure de la commune Mubimbi de la province Bujumbura. Le chef des Imbonerakure de la commune Mubimbi, Ezéchiel Nduwimana, occupe le devant de la scène pour obliger ses camarades de Mutimbuzi d'aller se faire enregistrer dans la commune Mubimbi.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 234 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha