Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’ADC-Ikibiri décide de se retirer des différents démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, que sont les

Le torchon brûle entre les membres du parti MSD et les agents recenseurs issus principalement du

Deux mandataires des partis Sahwanya FRODEBU et FRODEBU Nyakuri ont été tabassés hier mardi au centre d’enrôlement de Nyabikenke en commune Bugabira de la province Kirundo par des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD. La raison est qu’ils dénonçaient l’enregistrement d’une fille mineure. Ces jeunes Imbonerakure ont été arrêtés par la police mais ils ont passé le temps de la rosée au cachot de la police à Bugabira.

En commune urbaine de Gihosha, les mandataires politiques n’ont toujours pas eu le droit d’accéder aux effectifs inscrits pour l’enrôlement des électeurs au centre dénommé « Mutimukeye ». Le président de la Commission Electorale Communale CECI-Gihosha indique qu’il n’a pas reçu d’instruction autorisant l’accès à ces chiffres. Pourtant, le chargé de la communication au sein de la Commission Electorale Nationale Indépendante « CENI » a rappelé au début de l’enrôlement que tout observateur a droit de consulter les fiches journalières de rendement.

Les ex-combattants handicapés du site de Zege en commune et province Gitega demandent que les agents recenseurs aillent les enregistrer dans leur site, suite à leur situation d’handicap qui ne leur permet pas d’arriver aux centres d’enrôlement des électeurs. Le président de la CEPI-Gitega promet de prendre en considération cette requête.

« La Commission Electorale Nationale Indépendante « CENI » ne peut pas satisfaire tous les Burundais. » Ce sont les propos du porte-parole de la CENI, Prosper Ntahorwamiye, en réponse aux plaintes persistantes concernant les compositions de ses démembrements CEPI et CECI, mais aussi les listes des agents recenseurs  retenus. Pour Prosper Ntahorwamiye, la CENI  a corrigé les seules erreurs qui n’étaient pas conformes à la loi. Ce communicateur à la CENI demande du temps pour analyser toutes les plaintes car, dit-il, il y a des plaintes fondées et celles non fondées.      

Les listes définitives des agents recenseurs à Kirundo ont été validées après correction des irrégularités signalées par les partis d’opposition et la société civile. Cependant, des plaintes subsistent surtout dans les communes Kirundo, Bugabira, Ntega et Bwambarangwe.

En province Muyinga et Karusi, la majorité des agents recenseurs a été choisie suivant les affinités familiales des membres des CECI. Ceux qui n’ont pas été choisis demandent que ces listes soient refaites.

Et en province Gitega, le président provincial du parti MSD dans cette province demande à la CENI de suspendre les démembrements des CEPI et CECI. Et par la suite, engagée un dialogue avec tous les partenaires prenant part aux élections et ainsi mettre en place des CECI et CECI convenues par tous. Cela a été dit hier lors de l’ouverture de la permanence du MSD à Itaba.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 99 invités et aucun membre en ligne