Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Président Pierre Nkurunziza a qualifié de rumeurs les raisons qui ont poussé les milliers de Burundais à se réfugier depuis 2015. Il l'a déclaré samedi dans sa commune natale de Mwumba, appelant plutôt les réfugiés à rentrer au pays.
Depuis samedi 10 Septembre 2016, des résidents de certaines localités du Burundi ont l’obligeance de payer une cotisation au parti présidentiel, le CNDD-FDD. Ce dernier dit que la collecte de ces fonds servira à la réalisation des projets de développement. Mais la population qualifie cette contribution d’oppressante, car des intimidations sont formulées à l’endroit de ceux qui refusent de verser cet argent.  De plus, même ceux qui ne sont pas membres du parti au pouvoir sont contraints de cotiser. 
C’est le ministre burundais des relations extérieures qui a fait cette demande lors de sa dernière visite en Belgique. Mais le ministre belge de la coopération au développement a déclaré que son pays ne comptait pas lever sa mesure de suspension d’aide au développement car la situation politique n’a fondamentalement pas changé.
Le sommet des Chefs d'Etats de la Communauté Est Africaine s'est tenu ce jeudi 8 septembre à Dar-es-salaam. Les crises au Burundi et au Soudan du Sud figuraient sur l'agenda. Cependant, le Président burundais ne s'est pas déplacé pour cette importante rencontre de la région qui a décidé d’endosser l’agenda proposé par le facilitateur Benjamin Mkapa dans la crise burundaise.
Un sommet extraordinaire des Chefs d'États de la communauté Est Africaine se tiendra ce jeudi 8 septembre à Dar-es-Salaam en Tanzanie. La crise burundaise fait partie des principaux points à l'ordre du jour.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 181 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha