Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Tant que Pierre Nkurunziza reste le maitre de terrain dans la crise burundaise, il ne répondra pas aux négociations inter-burundaises. Analyse d’un expert en gestion des conflits. Thierry Vircoulon rappelle aussi que le manque de volonté des présidents de la sous-région et du reste de la communauté internationale sont aussi à l’origine de l’impasse de ces négociations.

Le dialogue inter-burundais sous la médiation de la communauté est-africaine est parsemé d’embuches et a moins de chance de réussir. A la base, le rôle ambigu de la Tanzanie et certains intérêts des personnes influentes du système tanzanien qui entretiennent des relations avec Bujumbura.

Certaines branches des Nations-Unies commencent à reconnaître qu’aucune action concrète n’est menée pour sauver les peuples dans différents pays du monde dont le Burundi. Alors que l’envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies au Burundi, Michel Kafando a réaffirmé ce lundi au Conseil de Sécurité des Nations-Unies les préoccupations de l’ONU quant à l’avenir du Burundi, le patron des droits de l’homme, Zeid Ra’Ad Al Hussein, a pour sa part reconnu et regrette que la communauté internationale se limite à alerter.

 

Devant le conseil de sécurité des Nations-Unies ce lundi à Genève, l’envoyé spécial de l’ONU pour le BURUNDI, a notamment souligné qu'au Burundi, la situation politique reste tendue et est caractérisée par des mesures restrictives de liberté. Michel Kafando n’a pas caché ses préoccupations par rapport au référendum de mai prochain qui vise la révision de la constitution.

 

Les membres africains du Conseil ont tous plaidé en faveur d’un dialogue inclusif. La Guinée équatoriale a insisté sur l’appropriation nationale du processus de dialogue, la Côte d’Ivoire, soucieuse de l’impasse dans laquelle se trouve ledit dialogue, a exprimé l’espoir que la réforme constitutionnelle ne remette pas en cause les acquis de l’Accord historique d’Arusha, « élément central de la réconciliation entre les acteurs politiques burundais », a-t-elle souligné.

 

Pour sa part, l’Éthiopie a mis en avant les difficultés économiques considérables du pays et a plaidé pour un soutien international fort et pour l’instauration d’un environnement permettant d’éviter une résurgence de la violence.

 

Parallèlement, à Genève même, le haut-commissariat de l’ONU aux droits de l'homme tenait sa 37ème session. A l’occasion de son ouverture, le haut-commissaire Zeid Ra’ad Al Hussein a regretté qu’il y ait des pays qui se soient transformés en abattoir et ce malgré ces appels incessants qui auraient dû conduire à des mesures préventives. Malheureusement, aucune action n’a été jusqu’ici faite, précise- t- il.

 

La crise burundaise ne suscite pas suffisamment d’intérêts pour les différents Etats d’où l’inaction de la communauté internationale. Pour le Professeur Emmanuel Krimis, c’est une situation scandaleuse que des vies humaines soient abandonnées pour des intérêts de certains hommes et Etats.

 

Pour rappel, le référendum pour valider le changement de la constitution burundaise est prévu pour le 18 mai de cette année selon le conseil de sécurité des Nations-Unies.

 

Dans une note adressée à l’ONU, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, FIDH et la ligue burundaise des droits de l’homme Iteka demandent de fournir tous les efforts diplomatiques nécessaires pour arrêter le processus de la révision de la constitution burundaise qualifié de non démocratique. Selon la ligue Iteka et la FIDH, ce processus est émaillé de plusieurs irrégularités, d’arrestations arbitraires et de traitements inhumains des présumés opposants à la révision constitutionnelle.

Pour se proclamer prochain monarque du Burundi, la Belgique est dans la ligne de mire du président NKURUNZIZA. Dans sa campagne de sensibiliser ses valets du parti CNDD-FDD, Pierre NKURUNZIZA vilipende l’image et le rôle de la Belgique durant la période coloniale et post- coloniale du Burundi.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 253 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha