Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La faim menace les réfugiés du camp de Nduta en Tanzanie. Pour pouvoir trouver de quoi se nourrir, nombreux, parmi ceux qui se sont faits inscrire pour un rapatriement volontaire ont commencé à vendre leurs biens. D’autres ont opté de rentrer de leurs propres moyens

Le rapatriement volontaire débute très bientôt au camp de Nduta en Tanzanie. Les 39 familles qui vont ouvrir cette campagne sont déjà connues. Elles se seraient déclarées comme ressortissant de Bujumbura mairie et de Bujumbura rural. Ce qui laisse de doutes chez d’autres réfugiés qui y voient un stratagème de vouloir leur faire croire que la paix est une réalité dans tout le pays.   

17 ans déjà, jour pour jour, que les accords d’Arusha pour la paix et la réconciliation ont été signés. Des accords qui ont mis fin à une crise socio-politique qui a secoué le Burundi pendant 7 ans. Toutefois, le Gouvernement en place entreprend d’ores et déjà des mécanismes pour la remise en cause de ces accords, une démarche longtemps décriée par l’opposition, la communauté nationale et internationale. 

Forces Populaires du Burundi, FPB est la nouvelle appellation du mouvement armé FOREBU. Né le 23 Décembre 2015, ce mouvement armé s’est formé pour combattre le régime de Bujumbura. Le mouvement armé a également annoncé les nouveaux responsables.

Obliger la population à contribuer pour les élections est une violation des principes démocratiques. Analyse d’un expert international en gestion des risques, réagissant à l’annonce du ministre burundais de l’intérieur par rapport aux contributions que devront payer les citoyens burundais. Selon Guy Stéphan, c’est un signe qui montre que le président Pierre Nkurunziza tente de se représenter pour un 4ème mandat.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne