Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Gouvernement burundais aurait cédé aux caprices de la tenue du 20ème sommet du COMESA dans la capitale burundaise. Même les banderoles qui avaient été placardées sur plusieurs murs ont été aujourd’hui retirées à la veille de la date initialement prévue pour la tenue de cette session à Bujumbura.

Selon le rapport du Haut commissariat pour les réfugiés, H.C.R, depuis le début de cette année, cette organisation onusienne accueille en moyenne 35 burundais par jour. La grande majorité de ces burundais vont directement dans les camps.

La nuit de ce samedi, les membres de la coalition Amizero y’Abarundi ont été les cibles de la jeunesse Imbonerakure du parti ou pouvoir. C’est au moment où ces derniers fêtaient à l’avance la victoire des élections référendaires.

Persécutions et intimidations à grande allure des membres de la coalition AMIZERO Y’ABARUNDI dans la Commune Gihogazi de la Province Karusi. Durant la seule nuit de ce dimanche, quatre militants de cette coalition ont été tabassés et dérobés de leurs biens par des Imbonerakure. Des actes posés en présence d’un député du CNDD-FDD.

Après toute une nuit de cavale, un certain Gateretse Jérôme de la commune Gihogazi en province Karusi a été arrêté, puis passé à tabac par les Imbonerakure le matin de ce Vendredi.  Membre du FNL de la Coalition Amizero y’abarundi, Gateretse Jérôme avait représenté cette coalition comme mandataire au référendum de ce jeudi, ce dont il est victime.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 416 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha