Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Près de 280 mille burundais étaient recensés comme réfugiés burundais vivant en Tanzanie jusqu’à la fin du mois de février cette année. Ces burundais se trouvent aussi bien dans les camps que dans certaines villes de ce pays. Cependant, un certain nombre de ces burundais demandeurs d’asile n’ont pas encore le statut de réfugié.

Deux membres du FNL de la coalition “AMIZERO Y’ABARUNDI” ont été sérieusement tabassés par les jeunes Imbonerakure avant d’être dépouillés de tous leurs biens. Cela s’est passé ce mardi  20 Mars dans la soirée sur la colline MUKERWA de la commune Busoni en Province Kirundo. C’est la 2ème fois que ces 2 membres du FNL se font molestés par ces mêmes jeunes affiliés au parti au pouvoir, le CNDD-FDD, et cela en moins de deux semaines.

Le machiavélisme de Pierre Nkurunziza risque de réussir son pari si rien n’est fait. Il a plongé les professionnels des médias et les activistes de la société civile dans un engrenage qui fusionne l’oubli à l’actualité. Un plan et des stratégies qu’il faut démolir à tout prix

Le congrès extraordinaire du parti KAZE-FDD a eu lieu ce samedi 17 Mars comme c’était prévu. Madame Générose Nahimana a été élue à la présidence de ce parti. Des informations en provenance des participants font savoir que, parmi les invités, il y avait deux conseillers du ministre de l’intérieur ainsi qu’un certain Tite Bucumi, spécialiste dans le plan d’éclater les partis politiques en ailes.

Une congolaise a été élue représentante des réfugiés du camp de NYARUGUSU en Tanzanie tandis qu’un burundais devient son adjoint.  Ce sont les résultats des élections qui se sont déroulées ce mardi dans ce camp. Les réfugiés burundais sont satisfaits des résultats.  

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 242 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha