Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La demande a été adressée dans une proposition de résolution du parlement burundais qui sera adressée pour adoption lors de l’assemblée parlementaire paritaire Union Européenne-ACP (Afrique Caraïbe Pacifique) qui se tiendra à Malte en Grèce du 19 au 21 Juin 2017. Dans ce projet de résolution, le gouvernement de Nkurunziza avoue que les sanctions prises par l’Union Européenne affectent « énormément » la vie du pays.

Le nouvel Envoyé spécial du secrétaire-général des Nations-Unies pour le Burundi pourrait être mieux accueilli que son prédécesseur. Cependant, des conditions lui sont exigées par Bujumbura.

Une manifestation s’est déroulée en Belgique, organisée par les burundais de la diaspora résidents à Bruxelles. L’objectif de cette manifestation silencieuse était de dénoncer le silence de la communauté internationale face aux atrocités commises au Burundi depuis deux ans.

Les partisans des formations politiques de l’opposition notamment du MSD et du FNL d’Agathon RWASA sont menacés et malmenés dans le secteur Rubira, colline Musenyi de la commune Mpanda en province Bubanza. Les agents du service national des renseignements ainsi que les imbonerakure les obligent d’adhérer au parti CNDD-FDD. Certains de ces opposants ont déjà pris fuite.

Le Burundi n’est ‘’pas encore stable’’ pour que les réfugiés puissent rentrer, estime le Ministre ougandais en charge des réfugiés. Cette déclaration intervient quelques mois après la visite du Ministre Burundais de l’Intérieur en Ouganda, qui avait tenté de convaincre les burundais réfugiés dans ce pays de rentrer. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 153 invités et aucun membre en ligne