Dans une déclaration émise par le Falicitateur à l'issue de la 3ème session de dialogue inter-burundais, Benjamin William Mkapa a salué que les participants se sont engagés à rechercher « de toute urgence » un terrain d'entente sur les questions centrales en direction des prochaines élections de 2020. Cependant, le gouvernement avait boycotté cette session, arguant qu’il ne peut s’asseoir avec des opposants qu’il qualifie de putschistes. 
Malgré l’absence du gouvernement burundais, le facilitateur a tenu à lancer un nouveau round de dialogue pour une sortie de crise burundaise ce Jeudi 16 Février 2017 à Arusha. Benjamin Mkapa s’est d’abord entretenu avec les anciens chefs d’Etat burundais : Pierre Buyoya, Sylvestre Ntibantuganya et Domitien Ndayizeye. Cependant, nombreux sont ceux qui doutent d’un heureux dénouement de la crise avec la politique de la chaise vide de Bujumbura.
C’est un échec cuisant pour le Ministre burundais de l’Intérieur Pascal Barandagiye, lors de sa visite au camp de Nakivale en Ouganda où sont réfugiés les Burundais qui ont fui suite à la crise du 3ème mandat du Président Nkurunziza. Son espoir de convaincre les réfugiés de rentrer au Burundi a volé en éclats. Les réfugiés l’ont accueilli par une grande manifestation pour contester sa présence ce mercredi.
Trente-trois invitations ont été émises par le bureau de la facilitation pour une nouvelle session des pourparlers inter-burundais du 16 au 18 Février 2017. Parmi les invités figurent les anciens chefs d’Etat burundais et la plupart des invités se sont rendus à Arusha en Tanzanie où se tiendront ces négociations. Cependant, le gouvernement burundais a décidé de les boycotter, dénonçant la présence parmi les invités de personnes poursuivies par la justice burundaise.
Les militaires burundais des 34ème et 35ème bataillons commencent à être rapatriés de la Somalie depuis ce lundi 13 février 2017 après plus d'une année en mission de maintien de la paix dans ce pays. Ils atterrissent toutefois à Bujumbura en étant dans une extrême pauvreté, puisqu'ils n'ont jamais touchés leurs indemnités durant toute leur mission. 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 176 invités et aucun membre en ligne