Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Quinze Septembre de chaque année est la journée internationale de la Démocratie. Cette journée intervient au moment où le Burundi traverse une crise politique grave qui mine les principes démocratiques d’un Etat.  La démocratie existe au Burundi, mais confrontée à plusieurs difficultés, estime les politiques burundais, et la société civile appelle à la contribution de tous pour restaurer la démocratie.

Lancement officiel ce lundi du flambeau de la paix au Burundi. La Province Kayanza a été choisie comme lieu du lancement officiel de cette onzième édition. Des politiques burundais estiment que ce flambeau de la paix n’apportera aucune solution à la crise burundaise.

Le troisième groupe de réfugiés burundais qui ont choisi de retourner au pays a quitté le camp de Nduta en Tanzanie dans l’avant midi de ce jeudi. Au même moment l’équipe qui rentrera en 4ème position a déjà rejoint le camp de transit.

S’adressant au Ministre des relations extérieures et de la coopération internationale, dans une lettre du 7 septembre 2017, Alain Guillaume Bunyoni, Ministre de la sécurité publique, a demandé au ministre Alain Aimé Nyamitwe de saisir l’Union Africaine, pour lui soumettre une offre de déploiement de deux unités de police formées en Somalie. Ce que les défenseurs burundais des droits humains dénoncent car ce corps de sécurité est impliqué dans les crimes graves au Burundi.

Le pouvoir de Bujumbura accuse le Haut-Commissariat pour les réfugiés et les pays qui hébergent les réfugiés burundais de faire obstruction à ces réfugiés afin qu'ils ne rentrent pas dans leur pays suite au profit que le HCR et ces pays d'accueil tirent de ces réfugiés.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 170 invités et aucun membre en ligne