Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des élèves réclament les récépissés leur confisqué par la Direction

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les élèves du lycée communal Gashikanwa de la province Ngozi s’inquiètent de la confiscation de leurs récépissés pour enrôlement au référendum constitutionnel par la Directrice de l’école. Estimant que c’est leur droit de conserver eux-mêmes ces récépissés, ces élèves disent ne pas comprendre la raison qui aurait motivée ce saisi et demandent à ce responsable de les leur remettre.

Ces récépissés prouvent que le détenteur s’est fait enrôler pour le prochain référendum constitutionnel. Ces élèves affirment que la Directrice leur a confisqué les récépissés depuis le mois de février et ne les a pas encore rendus.

 

« Après l’enrôlement, chaque élève remettait son récépissé à la directrice qui allait les conserver afin qu’on ne les perde pas. Puis, elle nous a dit qu’elle va nous les remettre quand on va nous donner des cartes d’électeurs. Nous, les élèves, nous demandons où sont nos récépissés ». Confie un des élèves.

 

Ces élèves ne savent pas pourquoi la directrice a pris ces récépissés. « Jusqu’aujourd’hui, nous lui avons demandé de nous les remettre mais, à chaque fois, elle nous répond qu’elle nous les rendra. Une semaine vient de s’écouler sans qu’elle le fasse. Nous nous demandons pourquoi elle a saisi nos récépissés ». Poursuit notre source.

 

Ces élèves demandent à ce que ces récépissés leur soient remis car il ressort de leur droit de les conserver eux-mêmes.

 

La Directrice du lycée communal de Gashikanwa rejette ces accusations arguant que leurs auteurs ne veulent que salir sa réputation.

Lu 395 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha