Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Quand les établissements deviennent des tribunes pour hommes politiques

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les élèves du lycée communal Buringa ont reçu des injonctions relatives au vote sur le référendum constitutionnel. C’était au cours d’une réunion organisée ce jeudi 12 Avril par les autorités communales et les responsables de l’éducation dans cette commune. Les parents d’élèves de ce lycée communal de Buringa s’inscrivent en faux contre cette pratique de propagande dans le milieu scolaire et pendant les heures réservées aux cours.

Cette réunion à l’intention de tous les élèves du lycée communal de Buringa a commencé vers 10 heures pour prendre fin à 13 heures. Ces élèves avaient été avertis d’une visite des autorités communales et des responsables de l’éducation. Selon notre source, le but de cette visite était de donner des injonctions relatives aux élections référendaires prochaines.

 

«Nous les élèves du lycée communal de Buringa avons reçu une visite des autorités qui avaient pour mission de nous sensibiliser aux élections référendaires. Il s’agit notamment de l’administrateur de Gihanga Léopard NDAYISABA, du Directeur communal de l’éducation Bonaventure NDAYIZIGA,de notre directeur Boniface NZIKOBANYANKA ainsi que du chef de zone Buringa. Ils ont donné des injonctions, comme quoi les mineurs vont voter en 2018. » témoigne notre source

 

Les parents d’élèves du lycée communal de Buringa s’inscrivent en faux contre cette pratique de propagande dans le milieu scolaire, et pire encore, pendant les heures réservées aux cours.

 

«En tant que parents, nous nous insurgeons contre cette campagne politique dans des établissements scolaire en plus pendant les heures réservées aux cours. C’est insensé de voir des autorités administratives au niveau communal et les responsables de l’éducation interrompre les cours pour faire de la propagande. »

 

A Muruta, les élèves ont été sommés de quitter les salles de classe pour suivre des enseignements en rapport avec le prochain référendum constitutionnel.

 

Ces enseignements ont été dispensés ce mardi matin aux Lycées Karunyinya 1 et 2 situés en commune Muruta de la Province KAYANZA. Selon nos sources, l’orateur n’était autre que Justine KOMEZADUSENGE, administrateur de la commune Muruta. Dans cette tâche, cette dernière était accompagnée par certains responsables administratifs de cette Province. A l’ordre du jour, le référendum constitutionnel. Selon un des participants à cette campagne, l’administrateur les appelaient à voter pour la révision de la constitution, pour le bien de tous.

 

A ce moment, tous les élèves avaient reçu l’ordre de quitter leurs salles de classe pour se joindre à l’auditoire. Certains élèves qui se sont entretenus avec la RPA trouvent aberrant que les établissements, au lieu de se concentrer sur leurs programmes scolaires, soient transformés en tribunes pour politiciens alors qu’ils sont sensés être apolitiques. Après son discours, l’administrateur de la commune Muruta et ses invités se sont rendus dans la localité de « BUZIRAGUHINDWA » où ils ont poursuivi leur campagne.

Lu 309 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha