Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Kirundo : Le travail de la Commission Vérité Réconciliation risque de raviver les tensions éthniques

Évaluer cet élément
(0 Votes)

"Je trouve que c’est raviver la haine ethnique car ils disent chercher les restes des Hutu seulement. En 1993, toutes les ethnies ont été tuées. Mais, pourquoi chercher seulement les ossements des hutu? Ces propos d’un habitant de la colline Kigoma résument les inquiètudes d’une partie de la population de la place.

Ce travail de la recherche des restes humains des personnes assassinées dans les massacres survenus au Burundi. Une activité organisée par la Commission Vérité et Réconciliation vient de créer un climat malsain au sein de la population de la zone d’action de Kigoma.

 

« Dans la réunion, on nous disait qu’ils ont eu des informations de ces endroits. Mais, arrivés à l’endroit où on va déterrer les restes, ils commencent à nous intimider en disant que ceux qui ne se sont pas réfugiés devraient indiquer où sont enterrés ces restes alors que parmi nous il y a ceux qui n’étaient pas ici à l’époque des massacres ».

 

Les personnes ayant des appartenances politiques autres que le parti au pouvoir sont les plus visées par ces intimidations. : « Par exemple, nous qui ne sommes pas membre du parti au pouvoir, quand nous allons prendre une bière quelque part, on nous menace en disant ceci : l’heure a sonné pour répondre de leurs actes. Vous comprenez qu'être accusé à tort fait peur. » déclare un autre habitant

 

La population de la Zone Kigoma demande aux autorités administratives de les rassurer parce qu’elle a peur d’être accusée des forfaits dont elle n’est pas responsable.

Lu 162 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 612 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha