Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Quand les Eglises servent de tribune politique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les membres de l’Eglise Pentecôte de Nyanza-Lac regrettent le fait que leur Eglise soit devenue un espace politique. C’est après que l’administrateur de la commune Nyanza-Lac ait demandé aux fidèles de cette Eglise de voter OUI au prochain référendum. C’était lors d’une cérémonie d’échange de vœux organisée ce Dimanche par la dite Eglise.

 

Selon les fidèles de l’église pentecôte de Nyanza-Lac, la journée d’échange de vœux s’est transformée en une journée de célébration du limogeage de l’ancien représentant légal de cette Eglise, le Pasteur Jonas Niyungeko, la destitution de ce dernier ayant été facilité par l’administrateur de la dite commune, les responsables du corps de défense et de sécurité ainsi que les responsables du parti CNDD-FDD qui faisaient d’ailleurs partie des invités de marque. Les membres de l’église pentecôte de Nyanza-Lac déplorent les propos tenus par l’administrateur de cette commune se vantant de l’ingérence des autorités administratives dans les affaires de cette Eglise.

 

« L’administrateur de la commune Nyanza-Lac a dévoilé publiquement le rôle qu’ils ont joué dans le limogeage du pasteur Niyungeko. Il s’est même permis de remercier Dieu d’avoir chassé de cette Eglise le diable en 2017. Il a interpellé tous les fidèles de cette Eglise à contribuer financièrement aux élections de 2020 et à voter OUI au prochain référendum constitutionnel. »

 

Les membres de l’Eglise pentecôte de Nyanza-Lac regrettent que certaines confessions religieuses à l’instar de la leur soient devenues un espace politique plutôt qu’un lieu pour guérir les âmes.

Lu 129 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 209 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha