Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La médiation et la sous médiation dans la crise burundaise estiment que la décision de la CPI est une ingérence dans les affaires de l’EAC

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les Chefs d’Etats Ougandais et Tanzanien déplorent la décision des juges de la Cour Pénale Internationale autorisant le Procureur de cette Cour à amorcer les enquêtes proprement dites sur les crimes commis au Burundi. Les deux Présidents accusent la CPI de s’ingérer dans la gestion interne des affaires de l’EAC.

 

Gerson Msigwa, Directeur chargé de presse et communication au cabinet du Président Tanzanien John Pombe Magufuli, dans un communiqué de presse sorti après une visite de trois jours du Chef de l’Etat Tanzanien en Ouganda, fait savoir que le président Museveni de l’Ouganda est contre la décision d’autoriser au Procureur de la CPI l’ouverture d’enquêtes sur les crimes commis au Burundi ; ajoutant que la décision a été prise sans consultations préalables avec les pays de la Communauté Est Africaine.

 

Le président Yoweli Kaguta Museveni indique que la Cour Pénale Internationale se mêle dans des affaires qui ne la concernent pas. Le Président Museveni déclare que la décision est inappropriée et va faire régresser les efforts pour la recherche de la paix au Burundi, souligne le communiqué

 

Son homologue Tanzanien, le Président Magufuli, trouve, lui aussi que la décision de la CPI remet en cause les initiatives de la sous-région qui avait même instaurée le Bureau du Facilitateur dans le conflit inter-burundais tout en rappelant que ce Bureau est dirigé par le Président Ougandais Yoweli Museveni, assisté par Benjamin William Mkapa, ancien Président de la République-Unie de Tanzanie sous la troisième République, mentionne le même communiqué

 

Selon le même Communiqué, le président Magufuli précise que la situation au Burundi n’est pas alarmante et que beaucoup de réfugiés regagnent leur pays natal.

 

D’après le même communiqué, le Bureau de la facilitation dans le conflit inter-burundais prévoit se réunir le 23 Novembre de cette année pour voir comment relancer les négociations qui sont au point mort.

Lu 198 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 179 invités et aucun membre en ligne