Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Une quarantaine de femmes leaders adressent une pétition de protestation

mardi, 02 mai 2017 06:18
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Vue du siège de l'UA Vue du siège de l'UA

« Les femmes unies contre la violence, le viol et la haine au Burundi » est l’intitulé d’une pétition de femmes leaders de différents coins du Burundi. Elles demandent au destinataire de la pétition, en l’occurrence l’Union Africaine, l’Union Européenne, l’ONU et la Communauté de l’EAC de traduire en justice les auteurs de ces crimes.

 

« Quand on a vu la vidéo de la milice imbonerakure du CNDD-FDD où ils appellent à engrosser les femmes et les filles opposantes pour qu’elles mettent au monde des imbonerakure, on a été choqué et on a décidé d’agir pour nos filles, nos sœurs, nos mères », a déclaré Juliette Nijimbere présidente du mouvement des parents épris de paix et de sécurité au Burundi.

 

Ces femmes ont signé sur une carte blanche en signe de protestation des actes ignobles commis au Burundi contre les femmes. Celles qui ont apposé leurs signatures sont des femmes qui se sont fait remarquer pour leurs actions en faveur des femmes et des filles.

 

« Nous espérons qu’avec cette carte blanche nous serons entendu au niveau de l’Union Africaine, de l’ONU, de l’Union Européenne et de l’EAC ; et qu’ils auront conscience que le Burundi a besoin d’être secouru car la communauté internationale semble avoir oublié notre pays », espère Juliette Nijimbere.

 

Au moins 43 femmes leaders issus de différents pays et organisations ont enjoint leur soutien à la pétition.

 

Lu 47 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 191 invités et aucun membre en ligne