Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Bubanza : Les militants du parti MSD, cibles d’arrestations arbitraires

Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Bubanza, sept membres du parti MSD ont été arrêtés par la Police et les autorités administratives en moins d’une semaine. Trois parmi eux, dont le Président du parti MSD en Commune Mpanda, sont portés disparus et leurs familles craignent pour leur sécurité. Le Commissaire provincial de la police à Bubanza ne reconnait que trois arrestations qu’il a lui-même menées, mais minimise les autres cas.

 

André Surwavuba, Président du MSD en Commune Mpanda, est l’un des trois membres du MSD porté disparu. Il a été arrêté par des agents de la Police accompagnés par des jeunes ‘’Imbonerakure‘’ du parti au pouvoir, c’était à Musenyi en Commune Mpanda.

 

Au moment de son arrestation, il a été violenté et bandé au visage puis embarqué dans un véhicule de l’intendance de Pascal Nyabenda, Président de l’Assemblée Nationale et président du parti au pouvoir CNDD-FDD. Pascal Nyabenda est aussi natif de la Commune Mpanda, comme le témoignent nos sources sur place. Depuis son arrestation ou son enlèvement comme l’affirment toujours nos sources, André Surwavuba est porté disparu.

 

Les autres militants du parti MSD portés disparus sont : Eric Syori et le surnommé Gasongo. Ils ont été arrêtés pendant la nuit du 7 juin, accusés de complicité dans le vol d’un fusil appartenant à un agent de police affecté à la sécurité de l’administrateur de la Commune Gihanga. Après leurs arrestations, ils ont été conduits au cachot du poste de Police de Gihanga ; mais le lendemain, ils étaient transférés vers un lieu jusqu’ici inconnu de leurs familles.

 

A part ces trois membres du Parti MSD portés disparus, nos sources signalent aussi la disparition de Jean Claude Nsabimana surnommé ‘’Tuturu’’ du site des déplacés de Ruyange en Commune Rugazi. Il a été arrêté par le chef de Zone Muzinda Anicet Niyonkuru accompagné par des policiers, puis embarqué dans un véhicule de type TI immatriculé B8209A. Jean Claude Nsabimana a été entendu par un officier de Police judiciaire ce vendredi 10 juin 2016, puis transféré au cachot du parquet de Bubanza samedi 11 juin.

 

Toujours dans la journée de samedi dernier, trois autres jeunes du parti MSD de la Colline Buringa ont été arrêtés par le Commissaire Provincial à Bubanza. Leur tort est de s’être interposé entre les chefs de Zone et Colline de Buringa et un habitant de la zone Buringa qui était victime d’injustice de la part de ces responsables administratifs à la base.

 

Le Commissaire Provincial de la Police à Bubanza ne reconnaît que l’arrestation de ces trois jeunes militants du MSD arrêtés à Buringa. Il dit ignorer les quatre autres interpellations précédentes suivies de disparitions menées par des policiers pourtant sous ses ordres.

 

Les militants du parti MSD en Province Bubanza disent vivre aujourd’hui la peur au ventre et craignent une nouvelle vague de chasse aux membres de ce parti d’opposition.

Lu 871 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 224 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha