Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le CNARED consulté par le médiateur Mkapa avant la reprise des pourparlers

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le médiateur dans la crise au Burundi Benjamin Mkapa a reçu vendredi une délégation de la plateforme de l’opposition du CNARED, le Conseil National pour le respect de l’Accord d’Arusha et la restauration d’un Etat de Droit. Cet entrevu avec les principaux opposants du Président Nkurunziza survient dans la foulée de l’annonce du report des pourparlers initialement prévus à Arusha. Le gouvernement n’a pas encore réagi à cette rencontre du médiateur avec ceux qu’il considère comme putschistes et insurgés.

 

L’ancien Président Tanzanien nommé en mars pour seconder Yoweri Museveni, le Président Ougandais qui assurait depuis le 6 juillet 2015 cette médiation, a reçu une délégation du CNARED vendredi. Celle-ci était composée de son nouveau Président Jean Minani, du vice-président de la plateforme Bernard Busokoza, de Me François Nyamoya commissaire chargé des négociations au sein du CNARED ainsi que de Pancrace Cimpaye, porte-parole du CNARED.

 

Selon des sources proches de la médiation, Benjamin Mkapa avait souhaité rencontrer les principaux opposants du Président Nkurunziza avant la reprise des pourparlers visant à trouver une solution à la crise qui dure depuis une année. Cette rencontre intervient après l’annonce du report de ces pourparlers prévus initialement du 2 au 6 mai 2016. La médiation avait annoncé ce report pour « donner le temps au facilitateur de mener davantage de consultations avec tous les acteurs clés ».  Le communiqué du bureau du médiateur Mkapa annonçait dans le même temps que ces pourparlers se tiendraient durant la 3ème semaine de ce mois de mai.

 

Le gouvernement n’a pas encore réagi à cette rencontre entre le médiateur tanzanien et les leaders du CNARED. Quelques jours avant l’annonce du report des pourparlers, Willy Nyamitwe, le chargé de la communication du Président Pierre Nkurunziza, avait annoncé que « le gouvernement doit être consulté. Nous devons convenir des personnes qui devraient être invitées, des dates et du lieu ». 

 

Du côté du CNARED par contre, c’est la satisfaction. Pour Pancrace Cimpaye, « l’entretien avec le médiateur s’est très bien passé ». Il indique que le CNARED a eu l’occasion d’évoquer avec Mkapa de ses positions vis-à-vis de la crise en cours. « Le CNARED a toujours mis en avant le repsect strict de l’Accord de paix d’Arusha. C’est d’ailleurs pour cela que la délégation était composée de hutus et de tutsis » ajoutent Cimpaye.

 

Pour le CNARED, la confirmation de la date des prochains pourparlers est le travail de la médiation. La plateforme explique cependant qu’elle n’est pas favorable à l’exclusion de quelconque parties au conflit « contrairement à ce que prône le gouvernement ».

 

La crise déclenchée par l’annonce du Président Nkurunziza de briguer un 3ème mandat jugé illégal a déjà fait plus de 750 morts et 270.000 réfugiés. De nombreuses personnes sont portées disparues après leur enlèvement attribué aux membres des services de sécurité de l’Etat. 

Lu 1219 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 229 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha