Le président de l’APRODH réaffirme le refus des Burundais de devenir des esclaves du président Nkurunziza, à quelques jours du 2ème anniversaire du début des contestations du 3ème mandat du président. Une crise politico-sécuritaire est survenue après le début des contestations. Pierre-Claver Mbonimpa appelle tous les burundais où qu’ils soient de lutter contre la violation de la loi dans leur pays. 

L’Ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU s’est exprimé pour la première fois depuis sa prise de fonction sur le Burundi. Ce n'est pas étonnant de voir le gouvernement burundais rejeter avec insistance le travail de l'ONU et celui de l'Union Africaine, a déclaré Nikki Haley lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU le 18 Avril 2017. La nouvelle envoyée de l’administration Trump a déploré le fait que le Conseil de Sécurité néglige la protection des droits de l'homme au Burundi et ailleurs.

L’ONG International Crises Group a récemment sorti un rapport intitulé « Burundi : L’armée dans la crise ». Dans ce rapport, ICG constate que la crise qui secoue le Burundi suite au 3ème mandat de Pierre Nkurunziza a contaminé l’armée burundaise qui se déchire progressivement.
Dans une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU tenue jeudi 13 Avril 2017, les pays membres du conseil de sécurité ont constaté que la situation politico-sécuritaire ne s’améliore pas au Burundi. Plusieurs pays estiment fausses les discours des autorités burundaises sur l’état des lieux de la sécurité, et désapprouvent les reports répétitifs du sommet des chefs d’Etat de la communauté africaine qui devrait analyser la situation au Burundi.
Bujumbura continue à récompenser ceux qui se sont illustrés dans la répression et les tueries qui endeuillent le pays, a sermonné vendredi le prêtre officiant lors du chemin de Croix de la semaine sainte. Cette attitude est à l'image des Juifs relâchant Barabbas pour crucifier le Christ. 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 209 invités et aucun membre en ligne