Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

25 députés de la coalition ‘’Amizero y’Abarundi s’insurgent contre la contribution pour les élections de 2020. Dans une correspondance adressée au président de l’Assemblée nationale, ils lui ont signifié que les contributions forcées vont à l’encontre de la constitution du Burundi.

Un officier nigérian à la retraite a été nommé pour mener des enquêtes spéciales sur le massacre de Kamanyola. La nomination est du Secrétaire-Général Adjoint des Nations-Unies aux opérations de maintien de la paix, Jean Pierre Lacroix.

Le recensement national de tous les membres du parti CNDD-FDD prévu pour bientôt, inquiète de plus en plus la population burundaise en général. Selon notre source, l’ordre aurait été donné lors d’une réunion des représentants du parti dans toutes les Provinces, laquelle réunion s’est tenue le 04 Janvier 2018 à la permanence nationale de ce parti.

Les contributions des élections 2020 continuent d'être collectées un peu partout à l'interieur du pays par des Imbonerakure. Cette fois, les commerçants de la colline KANYINYA, commune Kirundo sont obligés de verser une somme égale ou supérieure à 5.000 Fbu. Une collecte faite par les Imbonerakure de cette localité mais que la population qualifie de vol qualifié d'autant plus qu’ils ne reçoivent aucune pièce attestant leur contribution.

Le pouvoir de Bujumbura se préparerait déjà à truquer les résultats du prochain référendum. Le choix des présidents des commissions électorales communales indépendantes, où le Gouvernement du Burundi essaie de reprendre quelques anciens éléments de la CENI qui avaient été poursuivi par la justice pour vol et trafic de scrutin, n'en laisse le moindre doute.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha