Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Sept élèves accusés de gribouillage de la photo du Président Nkurunziza ont comparu devant le tribunal de grande instance de Rumonge ce mercredi. Le ministère public a requit une peine d’une année d’emprisonnement et une amande de 50.000 francs. Les avocats de la défense demandent la libération de ces élèves, l’affaire a été mise en délibérée.

Un magistrat du Tribunal de grande instance à Kirundo a été arrêté par les agents du Service national des renseignements puis conduit à la prison de Ngozi. Il est accusé d'avoir propagé des tracts qui déshonorent le chef de l'Etat. Ce qu'il nie catégoriquement. L’affaire a cependant pris des allures accélérées puisque le parquet général près la Cour d’Appel de Ngozi a décidé de l’inculper pour atteinte à la sécurité de l’Etat. 

Le technicien en chef de la RPA devait être entendu par le magistrat civil à Kinshassa, la capitale congolaise dans l’après-midi du Mercredi 6 juillet 2016. Mais ce dernier ne s’est pas présenté, la défense espère cependant que leur client sera entendu incessamment.
Le technicien en chef de la RPA devait être entendu par le magistrat civil à Kinshassa, la capitale congolaise dans l’après-midi du Mercredi 6 juillet 2016. Mais ce dernier ne s’est pas présenté, la défense espère cependant que leur client sera entendu incessamment.

Le Tribunal de Grande Instance de la province Cibitoke a condamné lundi un brigadier de la police pour homicide volontaire survenu dans la zone Ngoma commune Murwi la semaine précédente.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 162 invités et aucun membre en ligne