Deux jeunes déplacés du site de Ruhororo à Ngozi sont incarcérés à Kirundo depuis près de trois semaines. Audace et Cédric ont été arrêtés par les jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD alors qu’ils fuyaient vers le RWANDA. Leurs familles craignent que les leurs soient exécutés et lancent un cri d’alarme.
Un collectif de trois avocats annonce avoir saisi la Cour Pénale Internationale ainsi que le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU au nom de 60 familles de victimes d’exécutions extrajudiciaires. La motivation des familles est de lutter contre l’impunité et de traduire en justice les auteurs et commanditaires de ces crimes. Le Procureur général tente de réagir en annonçant qu’une telle saisine est irrégulière et demande plutôt aux familles de porter leurs plaintes au parquet.
Les magistrats et le personnel du ministère de la justice parmi les plus corrompus au Burundi. Aveux de la ministre de la justice dans un point de presse aux allures accusatrices. Des mises en garde ont été formulé aux corrupteurs et corrompus.
Le 8 mars, journée internationale de la femme, est célébré cette année avec un constat amer : la femme burundaise reste ignorante de la loi et de ses droits.
Vingt-six présumés putschistes ont comparu ce lundi 7 mars 2016 en appel devant la chambre judiciaire d’appel de 2ème degré de la Cour Suprême en itinérance à Gitega. Mais ils n’ont pas été entendus. Les avocats ont demandé plus de temps pour préparer la défense et l’affaire a été remise au 11 avril 2015.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 182 invités et aucun membre en ligne