Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le chef de la colline Songa a de nouveau été arrêté lundi après sa libération survenue vendredi dernier. Gaston Gahungu venait à peine de passer 2 jours avec sa famille, avant qu’il ne soit écroué à la prison de Gitega. Il est poursuivi pour une affaire de détournement, mais ses proches évoquent un dossier politiquement motivé. 

L'Association de protection des droits de l’homme et des prisonniers APRODH dénonce l'arrestation du Directeur et du responsable de la sécurité à la prison de Rutana. Les deux hommes ont été inculpés pour facilitation d'évasion de deux prisonniers. 

Une employée de la Regideso a été assassinée dans des circonstances non élucidées il y a deux mois. Le Forum pour la Conscience et le Développement (FOCODE) réclame une enquête indépendante sur l’assassinat de Lydia Nibogora. Selon le président du FOCODE, le Ministre de la sécurité publique est impliqué au plus haut niveau dans ce meurtre. 

Le Docteur Gaspard Maregwa a été arrêté il y a près d’une semaine et incarcéré au cachot de la Police Judiciaire à Bujumbura. Il est accusé d’avoir refusé de faire l’autopsie  du corps d’un officier de police, OPC1 Charles Ndihokubwayo assassiné au mois de mars. Toutefois, les fonctionnaires à l’Hôpital Roi Khaled de Kamenge où il officie affirment que le CHUK ne dispose pas de réactifs nécessaires pour ce genre d’examens depuis 4 ans. 

Le tribunal de Grande Instance de GITEGA a décidé la perpétuité pour deux des onze personnes à majorité militants du FNL d'Agathon Rwasa accusées de meurtre d'un vieillard de la commune Nyarusange en province GITEGA. Cinq autres ont écopé d'une peine de vingt ans de prison et d'un dédommagement de 14 millions de francs ; tandis que quatre autres ont été acquittés. L'avocat de la défense de même que leurs clients dénoncent un procès politique et un jugement injuste. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 193 invités et aucun membre en ligne