Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Directeur de la prison de Bubanza est locataire de la prison centrale de Mpimba à Bujumbura depuis ce lundi 23 Octobre 2017. Son incarcération serait liée au trafic d’armes qui se passe dans cette prison qui était sous sa responsabilité.

Accusé d'avoir volé des livres de l'école fondamentale, le secrétaire de la Direction Communale de l’Enseignement de Gatara en province Kayanza est en prison depuis ce lundi 23 Octobre. Selon la population, les autorités communales et du parti au pouvoir exercent des pressions sur l'Officier de la police judiciaire et craint que le détenu puisse être libéré d'un moment à l'autre.

Les  habitants de la colline KIZINA, zone  et  commune GIHANGA,  en province  BUBANZA   s’inquiètent  depuis que le gouverneur de cette province leur a ordonné de quitter la parcelle d’une superficie de 600 hectares qui se trouve sur la même colline.

Les dysfonctionnements du système judiciaire burundais, origine de tous les crimes commis au Burundi. Dans son rapport sorti ce Mardi, la Coalition burundaise pour la Cour Pénale Internationale CB-CPI, demande l’intervention de la justice internationale pour arrêter les crimes en cours, car la justice burundaise n’affiche aucune volonté de le faire.

Les enquêtes sur les massacres qui ont couté la vie à 37 réfugiés burundais de Kamanyola en RDC, ont débuté ce lundi. Au moment où cette mission a été confiée aux enquêteurs internationaux,  les informations en possession de la RPA disent que les responsables des forces de défense et de sécurité au sud Kivu ont déjà procédé à la mutation de certains agents de sécurité pour dissimuler la vérité.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 288 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha