L'association volontaire des droits des prisonniers " AVDP " dans le nord du pays demande la libération de dix enfants de la rue détenus depuis plus d’une semaine. Cette association parle d'une violation de la loi concernant la détention des enfants de moins de 18 ans.
Ces 4 avocats sont Vital Nshimirimana, président du FORSC ; Dieudonné Bashirahishize, vice-président de l’association des barreaux de l’EAC ; Armel Niyongere, président de l’ACAT- Burundi et Lambert Nigarura, président de la coalition burundaise pour la Cour Pénale Internationale.
Créée ce vendredi 29 juillet 2016  par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR),  ce collectif d’associations confèrerait  plus de crédibilité à la CVR en raison de l’intégration de tout le monde dans la recherche de la vérité et la réconciliation du peuple burundais.

Sept élèves accusés de gribouillage de la photo du Président Nkurunziza ont comparu devant le tribunal de grande instance de Rumonge ce mercredi. Le ministère public a requit une peine d’une année d’emprisonnement et une amande de 50.000 francs. Les avocats de la défense demandent la libération de ces élèves, l’affaire a été mise en délibérée.

Un magistrat du Tribunal de grande instance à Kirundo a été arrêté par les agents du Service national des renseignements puis conduit à la prison de Ngozi. Il est accusé d'avoir propagé des tracts qui déshonorent le chef de l'Etat. Ce qu'il nie catégoriquement. L’affaire a cependant pris des allures accélérées puisque le parquet général près la Cour d’Appel de Ngozi a décidé de l’inculper pour atteinte à la sécurité de l’Etat. 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 180 invités et aucun membre en ligne