Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La succession Edouard Rwayongwe dit avoir eu sa possession des documents en règle dans les litiges fonciers à Kinyankonge. C’est du moins ce qu’a déclaré l’avocat de cette succession, Maitre Vincent Ndikumasabo. C’était lors d’une conférence de presse qu’il a tenue hier mercredi dans l’après-midi. Maitre Vincent Ndikumasabo a également ajouté que ces documents ont failli être dérobés au tribunal de résidence de Kinama. Maitre Vincent Ndikumasabo s’est exprimé après que certains habitants de la localité de Kinyankonge ait accusé la succession Rwayongwe Edouard d’utiliser des faux documents dans des litiges fonciers toujours à Kinyankonge.

La coalition burundaise pour la Cour Pénale Internationale félicite le président kenyan de s’être présentée devant la CPI à la Haye. Uhuru Kenyatta s’était déplacé pour répondre devant cette cour aux graves accusations de crimes contre l’humanité. Pour Maitre Lambert Nigarura, cela devrait être une leçon pour tout président en exercice car, poursuit-il, l’article 27 du statut de Rome régissant la Cour Pénale Internationale, stipule que personne ne peut se cachet derrière une position qu’elle occupe pour commettre des crimes et se cacher derrière ses fonctions pour échapper à la justice internationale.

Le Président Uhuru Kenyatta est accusé de crimes contre l’humanité commis en 2007 au Kenya, après les élections présidentielles. C’était avant son ascension au pouvoir.

Les magistrats sont appelés à plus de performance, de transparence et de professionnalisme. Un appel leur lancé lors de la rentrée judiciaire 2014-2015 ce mardi à l’hémicycle de Kigobe. Le Président de la république a saisi cette occasion pour affirmer que la magistrature burundaise est indépendante contrairement à ce qui est dit.    

Mais du côté du Syndicat des Magistrats du Burundi, l’indépendance de la magistrature burundaise s’est fragilisée ces dernières années. Jean Pierre Munyembare, président du SYMABU espère qu’avec cette année la magistrature va redorer son blason.

Elle a été rapatriée de force par le commissaire provincial de la police à Cibitoke. Elle, c’est Cécile Niyondora de nationalité rwandaise qui était mariée à Ndora commune Bukinanyana. Cette  femme dit subir des menaces depuis qu’elle a

Le secrétaire permanent au sein du ministère des Transports tranquillise les anciens employés du port de Bujumbura qui ont été licenciés à l’époque où le port était exploité par la société EPB. Vincent Nzoyisaba s’est exprimé ainsi après qu’il y ait plus de 20 employés licenciés injustement du port de Bujumbura. Ces employés ont par la suite intenté une action en justice et ont par ailleurs gagné leur procès au tribunal du travail. Cependant, jusqu’aujourd’hui, ces employés n’ont pas encore perçu leurs frais de dommages et intérêts. Le secrétaire permanent au sein du ministère des Transports affirme que ces frais seront disponibles après l’assemblée générale des actionnaires de l’EPB. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 133 invités et aucun membre en ligne