Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Après deux semaines de sa libération par le parquet, un certain Eric Ndikumasabo vient encore d'être arrêté par le commissaire communal de police à Mutumba en Province  de Karusi. Ce commissaire a signifié à ce membre de la Coalition "Amizero y'Abarundi" qu'il n'est pas d'accord avec la décision du parquet de Muyinga.

Certains détenus de la prison centrale de MURAMVYA demandent qu’ils soient rétablis dans leurs droits. Les uns ont déjà purgé leur peine, les autres dépassent les délais d’être en détention préventive. Ils accusent le SNR d’être l’auteur principal de leur sort.

Maître Ladislas Ndayiragije a été incarcéré depuis ce jeudi 5 Avril à la prison centrale de Mpimba après l’interrogatoire au parquet de Mukaza. Il venait de passer neuf jours dans les cachots du service national des renseignements. Ses proches crient au montage au regard des accusations portées contre lui entre autres l’atteinte à la sûreté de l’état et la participation aux bandes armées. Ils demandent sa libération inconditionnelle.

Le chef de zone Mukungu de la commune Nyanza-Lac est détenu au cachot du parquet de Makamba depuis ce mardi 03 Avril 2018. Audace NDAYITWAYEKO serait poursuivi pour la vente d'une boisson prohibée dite kanyanga. Il est incarcéré avec le propriétaire du bistrot qu’il louait. La population de Mukungu demande que justice soit faite.

La lenteur dans le traitement des dossiers judiciaires porte préjudice aux avantages de certains prisonniers. Le cas illustratif est celui de certains prisonniers de la prison de Ruyigi qui ont interjeté appel depuis plus de six mois mais jusqu’ici n’ont pas encore comparu.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 255 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha