Les présumés assassins du Général Adolphe Nshimirimana ont demandé la comparution devant les juges de toutes les personnes citées dans ce dossier. C'était ce mardi lorsque le Tribunal de Grande Instance de Ntahangwa siégeait à nouveau dans le procès de ces prévenus dans les enceintes du Tribunal de Grande Instance de Gitega.
Les personnes arrêtées en province Makamba sur accusation de vouloir attaquer le 520ème camp militaire de Gatwe à Makamba ont été transférées à la prison de Rumonge lundi. Les familles de ces détenus clament leur innocence et demandent leur libération. 
Un élu collinaire du Village 5 de la commune Gihanga en Province Bubanza est incarcéré depuis ce lundi au poste de police de Gihanga. Son tort est d’avoir dénoncé au Procureur de Bubanza l’implication des jeunes imbonerakure dans l’assassinat de l’élève Faustin Niyonsaba, un écolier de 15 ans lynché à mort il y a un peu plus de deux semaines. La population de Gihanga clame l’innocence de cet élu et demande sa libération. 
Le parquet de Bubanza a émis des mandats d’arrêt contre quatre imbonerakure poursuivis pour le meurtre de l’élève Faustin Niyonsaba de Gihanga. Paradoxalement, Jean Bosco Hakizimana, le chef de ces imbonerakure qui, selon la population, est le principal responsable du lynchage du jeune élève, est libre et jouit de l’impunité totale.  
A Cankuzo, une femme vient de passer une semaine au cachot de police de Cankuzo sur ordre du député Anglebert Ngendabanka. L’élu du parti au pouvoir CNDD-FDD accuse la femme de l’avoir injurié ; mais les habitants crient à l’injustice. 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne