Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le procureur général près la Cour d’appel de Gitega affiche un manque d’impartialité dans l’affaire de jugement de l’officier de police Jean Bosco Cishahayo surnommé Kabanda. Cet officier est poursuivi pour torture sur le nommé Chartière Bizimana, un habitant de Ruyigi et il avait été condamné en première instance. Selon la défense de la victime, le procureur général près la Cour d’appel de Gitega a manifesté son soutien à cet officier de police. Maitre Ildephonse Congera dit avoir demandé à la Cour d’appel de Gitega qu’il récuse dans ce procès le procureur général près la Cour d’appel de Gitega. L’officier de police Jean Bosco Cishahayo surnommé Kabanda est en prison à Gitega depuis le 2 mai 2014. La prochaine audience est prévue le 22 décembre 2014.

Le procès en audience publique de l’ancien vice-président, Frederick Bamvuginyumvira, est suspendu jusqu’à vendredi de cette semaine. Le motif avancé par le ministère public à la Cour anti-corruption ce que le principal témoin à charge contre Frederick Bamvuginyumvira était absent dans l’audience de ce lundi. Fréderic Bamvuginyumvira, vice-président du parti Sahwanya FRODEBU est accusé de tentative de corruption. Les avocats de la défense de l’ancien vice-président demandent que la lumière soit faite dans ce dossier opposant le ministère public à Frederick Bamvuginyumvira qu’ils qualifient d’être lié à des motifs politiques visant à salir cet ancien vice-président de la République, ajoute Maitre Fabien Segatwa, un de ses avocats.

La CNTB ne déroge pas à sa décision concernant le conflit foncier impliquant l’Eglise Pentecôte de

Le jeune homme appréhendé hier matin à Isale dans la province Bujumbura a été transféré hier soir lundi à Kabezi par le procureur de la république à Bujumbura. Il avait été appréhendé dans un ménage où il s’était infiltré, il a avoué au chef de ménage et aux voisins qu’il venait de Kiliba-ONDES en RD Congo et craignent pour sa sécurité. Et pour l’insécurité signalée dans la province Bujumbura, le gouverneur Jacques Minani promet de s’exprimer ultérieurement.

La Cour administrative a entendu en audience publique ce lundi matin le procès opposant Justin Nyakabeto à l’Etat du Burundi. Ce procès a été intenté par Justin Nyakabeto après son expulsion musclée de sa maison au quartier 5 en commune Ngagara par la CNTB. La Cour administrative a décidé de renvoyer le procès à la nouvelle Cour spéciale des Terres et autres Biens. Décision qui scandalise l’avocat de Justin Nyakabeto. Selon Maitre Gilbert Bigirimana, ce renvoi n’a aucun sens car son client n’a jamais été en procès contre la CNTB ni justiciable ni partie prenante contre cet organe. De plus, il ne fonde aucun espoir du côté de cette Cour spéciale des Terres et autres Biens.

Justin Nyakabeto vivait depuis plus de 30 ans dans cette maison du quartier 5 avant son expulsion par la CNTB.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 137 invités et aucun membre en ligne