Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les parents de Vyanda déplorent la libération des présumés complices de l’enseignant ‘’violeur’’

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certains parents des élèves de Vyanda réclament justice sur le dossier de l’enseignant qui aurait engrossé son élève à l’Ecole fondamentale de Mwura. Ces parents regrettent la récente libération non expliquée du Directeur communal de l’enseignement et du père de l’élève en question.

Lorsqu’ils ont été arrêtés la semaine dernière, le Directeur communal de l’enseignement à Vyanda Jean-Bosco Niyonkuru et le père de l’élève engrossée, Samuel Nyandwi, étaient accusés d’avoir fait disparaître les preuves. C’est ce samedi que le Parquet Général près de la Cour d’appel de Bururi a ordonné leur libération après plus de deux jours de détention dans le commissariat de police de la province. Une libération que déplorent certains parents des élèves de l’école fondamentale de Mwura.

 

« Nous demandons à la ministre de l’éducation de prendre les choses en main. Un Directeur communal de l’enseignement qui couvre ceux qui abusent sexuellement de leurs élèves, ne mérite pas ce poste de diriger l’enseignement dans la commune Vyanda. Qu’il soit limogé et traduit devant la justice. La justice devrait également rechercher et traduire en justice cet enseignant. » Explique notre soource

 

L’enseignant évoqué s’appelle Fidèle Niyonsenga. Il est passé entre les mailles du filet de la police à deux reprises, selon la population sur place. Même s’il nie tout en bloc, l’enseignant est accusé d’avoir engrossé son élève de 17 ans. L’élève qui a accouché il y a quelques semaines. L’enseignant Fidèle Niyonsenga, lui, ne s’est jamais présenté à l’école fondamentale de Mwura depuis le début du second trimestre de l’année-scolaire en cours.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

19 février 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 424 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha