Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Un professeur de Vyanda accusé de viol relâché par la justice

Évaluer cet élément
(0 Votes)

''C’est honteux de constater que l’enseignant Fidèle Niyonsenga est encore libre alors qu’il a engrossé son élève de la classe de 9ème année.'' Voilà ce que déclare l’administrateur de la commune Vyanda le lendemain des grognes des parents dont les enfants fréquentent l’école fondamentale de Mwura. Et pourtant, l’enseignant incriminé nie en bloc toutes les accusations.

Fidèle Niyonsenga rejette les allégations selon lesquelles, il aurait engrossé son élève. Cet enseignant de l’école fondamentale de Mwura explique que la preuve est que le parquet a décidé de le libérer après une semaine de détention. Côté parents, l’enseignant est coupable.

 

« Nous ne sommes pas contents de l’issue que ça a pris. A vrai dire, cet enseignant a trahi tout le monde. Il a engrossé une de ses élèves. Il l’a ensuite emmené chez lui et ils ont vécu ensemble illégalement. Quand on l’a découvert, il a décidé de la renvoyer chez ses parents. C’est pour cela que nous protestons contre sa libération parce que c’est un comportement déplorable pour un enseignant. » Se désole un des parents

 

Des sources à cet établissement de Mwura indiquent que la Direction a envoyé un dossier disciplinaire au Directeur communal de l’enseignement. Un dossier incriminant l’enseignant Fidèle Niyonsenga. Les mêmes sources indiquent que l’enseignant en question jouit de la complicité de ce Directeur communal de l’enseignement connu sous le nom de Jean-Bosco Niyonkuru.

 

De son côté, l’enseignant Fidèle Niyonsenga indique que ceux qui l’incriminent n’ont aucune preuve. « Moi, je les défie. Si quelqu’un m’a attrapé en flagrant délit en train d’abuser sexuellement la fille, ou bien nous a vus ensemble, qu’il le dise. Comment est-ce possible alors que les autorités sous-collinaires et collinaires ont eux-mêmes transmis une correspondance au magistrat pour me décharger de ces fausses accusations ? Je demande à ces parents de ne pas se baser sur des rumeurs. A vrai dire, je suis un bon enseignant. »

 

Et pourtant, l’administrateur de la commune Vyanda, lui, déplore le fait que cet enseignant soit encore en liberté. L’administrateur Dieudonné Nkezimana confirme que l’enseignant Fidèle Niyonsenga a pris illégalement la fille de 17 ans et que tous les deux ont passé deux semaines ensemble. Pour l’administrateur de Vyanda, l’enseignant Fidèle Niyonsenga devrait être puni d’une manière sévère.

 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha