Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Libres alors que condamnés à perpétuité

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les habitants de la commune Busoni en province Kirundo dénoncent la libération de deux Imbonerakure accusés de meurtre qui avaient écopé d’une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Mujambere surnommé Camp Bishitsi et Sinzikayo surnommé Gisonga sont les deux Imbonerakure qui ont été libérés la semaine dernière alors qu’ils séjournaient à la prison centrale de Ngozi depuis une année. Les deux Imbonerakure avaient été condamnés à perpétuité, accusés d’avoir assassiné une femme de 56 ans ainsi que son neveu en Octobre 2017. Cette population se dit inquiète de la libération de ces Imbonerakure, grands voleurs également, selon la qualification de la population de Busoni. Ces jeunes affiliés au parti au pouvoir utiliseraient des fusils et armes blanches pour commettre ces forfaits.

 

Les habitants de Busoni voient en la libération de ces Imbonerakure une stratégie du parti au pouvoir le Cndd-Fdd de remercier les Imbonerakure qui commettent des crimes au Burundi. ‘’Mujambere était le vice-président des Imbonerakure sur la colline Burara et Sinzinkayo était le président des Imbonerakure de la colline Kagege, c’est lui qui coordonnait tous ces défilés des Imbonerakure munis de gourdins’’, souligne cette population.

 

Cette population de la commune Busoni demande à la justice de se ressaisir afin d’arrêter et de sanctionner ces Imbonerakure et ainsi assurer la protection des autres citoyens.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 322 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha