Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les habitants de Matana victimes d’abus de pouvoir

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Huit personnes de la commune Matana, province Bururi sont aux arrêts depuis une semaine. Elles sont accusées d’avoir abattu des arbres appartenant à l’Etat. Ce que les victimes réfutent et parlent plutôt d’abus de pouvoir de la part des autorités administratives. Pour le moment, toutes ces personnes sont détenues dans les cachots de la commune Matana.

C’était vendredi de la semaine dernière, lorsque le gouverneur de la province Bururi a effectué une descente dans la localité de la zone Gasibe en commune Matana. Il avait pour mission d’arrêter ceux qu’il considère comme des récidivistes pour avoir abattu des arbres appartenant à l’Etat.

 

« Le gouverneur nous a fait une surprise et a aussitôt procédé à l’arrestation d’un certain Kanyoni, un surnommé Matore, un certain Nitereka, deux femmes Marie et Jeanne, et un homme prénommé Pierre. Il les a tous rencontré sur le lieu et les a accusé d’avoir abattu les arbres. Le vétérinaire Albert Bihungu et le chef collinaire Bujisho eux, ont été arrêtés reprochés de complicité pour n’avoir pas livré l’information. » Raconte notre source

 

Ces habitants de Gasibe réfutent les accusations du gouverneur et plaident plutôt pour la libération de leurs camarades sans condition aucune, vu que les plantations dont il est question leur appartiennent.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 277 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha