Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le deux poids, deux mesures observé dans le traitement des dossiers des personnes acquittées à Mpimba

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grognes et lamentations chez les détenus qui ont purgé leur peine mais qui croupissent encore à la prison centrale de Mpimba. Ces prisonniers sont surtout ceux qui ont été arrêté pour avoir contesté le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza. Autre inquiétude soulevée par ces derniers, c’est qu’il y’aurait une planification en cours visant à leur faire endosser d’autres infractions diverses afin qu’ils restent maintenus en détention.

Evalués à un effectif de plus de 150, les uns ont purgé leur peine, les autres ont été acquittés par la justice. Arrêtés pour avoir contesté le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza en 2015, ces détenus ne savent plus à quel Saint se vouer au moment où ils croupissent toujours en prison injustement et sans aucun motif légal à leur connaissance.

 

Selon les informations recueillies à la prison centrale de Mpimba, certains d’entre eux viennent de passer plus de 2 ans sans qu’ils recouvrent leur liberté légalement dû. Les mêmes informations font savoir que ce Mercredi et Jeudi, la responsable du service juridique à la prison de Mpimba a convoqué tous les prisonniers qui auraient purgé leur peine pour les auditionner, mais à leur grande surprise, ceux-là victimes de la contestation du 3ème mandat de Pierre Nkurunziza ont été signifié qu’ils n’étaient pas concernés. La raison avancée serait que leurs dossiers sont dans les mains du 1er vice-président Gaston Sindimwo, a souligné la responsable du service juridique. Seuls les voleurs, violeurs et auteurs d’autres petits délits ont été interpellé.

 

Les mêmes prisonniers font savoir que les informations qu’ils recueillent auprès de leurs codétenus qui œuvrent pour le compte du service national de renseignement révèlent qu’un plan de les inculper pour d’autres crimes et infractions est en train d’être manigancé afin qu’ils restent gardés en tôle. A ce propos, nous avons contacté la responsable du service juridique dans cette maison carcérale de MPIMBA, mais elle s’est réservée de tout commentaire.   

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 314 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha