Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le flou plane sur l’assassinat du Lieutenant Général Adolphe NSHIMIRIMANA, trois ans après son meurtre

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lieutenant Général Adoplhe Nshimirimana Lieutenant Général Adoplhe Nshimirimana

02 Août 2015-02 Août 2018 : 3 ans jour pour jour que l’ancien patron du service national des renseignements burundais, le Lieutenant Général Adolphe NSHIMIRIMANA a été assassiné. Cela s’est passé en zone Kamenge, tout près de l’hôpital Roi Khaled. Après ce meurtre, six militaires ont été arrêtés, accusés d’avoir trempé dans cet assassinat. Ce que réfutent les présumés coupables qui réclament plutôt justice, surtout qu’ils n’ont été auditionnés qu’à deux reprises en trois ans.

Le dimanche 2 Août 2015, Lieutenant Général Adolphe NSHIMIRIMANA, ancien patron des services secrets burundais, est assassiné. Aussitôt, certains militaires sont arrêtés. Parmi les sept, deux ont été arrêtés le jour de son assassinat tandis que les autres sont arrêtés le lendemain. Tous sont depuis emprisonnés à la prison centrale de Mpimba.

 

Ces détenus comparaîtront pour la première fois le 10 octobre 2016 au Tribunal de grande instance de Ntahangwa mais le procès fut renvoyé car ces détenus devraient comparaître dans un mois accompagnés de leurs témoins. Entretemps, un de ces détenus, Rénovat NIMUBONA, tombera sous les balles d’un policier de garde de la prison de Mpimba qui l’accusait de vouloir s’évader.

 

Les six détenus restants comparaîtront le 27 décembre 2016 mais depuis, ni leurs avocats ni le parquet, personne ne veut s’exprimer sur l’issue de ce procès.

 

Pour le moment, ce détenus membres des ex- forces armées burundaises plaident toujours non coupables et demandent que leurs procès soient vidés et qu’ils soient libérés après les trois ans de détention. Côté observateurs, c’est le flou qui plane dans l’instruction et le jugement de ce dossier.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 302 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha