Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les administratifs à la base violent les procédures judiciaires

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Deux Imbonerakure ont été arrêtés en possession d’un parc volé ce mardi 31 Juillet dans la zone Buringa, commune Gihanga en province Bubanza. Mais au lieu d’être acheminés vers des lieux de détention légale, ces jeunes Imbonerakure ont été conduits à la permanence du Cndd-Fdd située au village 4. Un fait que dénoncent les habitants de la localité.

Ces Imbonerakure attrapés sont Ndayizeye et Bazira. Ils ont été surpris la nuit de ce mardi en train d’abattre un porc volé chez un certain Arcade Nsabimana, habitant de la zone Buringa tout près de la société Rizicole de Développement de l’Imbo. Après avoir été arrêtés par la population, ces Imbonerakure ont été conduits chez le chef de village 4 d’Emmanuel Hatungimana connu sous le sobriquet de Yatengwe. Selon nos sources sur place, cette autorité administrative, au lieu d’acheminer ces présumés voleurs devant les instances judiciaires, elle s’est dirigée à la permanence du parti Cndd-Fdd du village 4.

 

Les habitants de cette localité déplorent ces manœuvres de leur autorité visant à protéger des Imbonerakure cités dans pas mal d’acte de violences. « Au village 4, chaque fois qu’on attrapait un voleur, on le conduisait directement à la police. Ce qui nous a étonné aujourd’hui, c’est que les deux Imbonerakure ont été acheminés à la permanence du parti au lieu de les conduire dans des lieux de détention légale. Nous demandons que ces Imbonerakure soient traduits devant la justice. » 

 

A propos des doléances de sa population, Léopold Ndayisaba, administrateur de la commune Gihanga s’est réservé de tout commentaire.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 289 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha