Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Un commissaire plus fort que le parquet de la République

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après deux semaines de sa libération par le parquet, un certain Eric Ndikumasabo vient encore d'être arrêté par le commissaire communal de police à Mutumba en Province  de Karusi. Ce commissaire a signifié à ce membre de la Coalition "Amizero y'Abarundi" qu'il n'est pas d'accord avec la décision du parquet de Muyinga.

Eric Ndikumasabo a été arrêté le soir de ce lundi 16 Avril par le commissaire communal de police à Mutumba. Selon notre source, ce membre du parti FNL de la coalition "Amizero y'Abarundi" a montré son billet d'élargissement délivré par le parquet de la République à Muyinga. Mais, ce policier l'a rejeté. « Quand Eric a montré des pièces lui délibéré par la justice, le sous-officier a dit que le Procureur n'a pas demandé son avis avant de libérer Eric. Donc, que ce billet n'a pas de valeur », précise notre source.

 

Il y a de cela deux semaines, ce membre influent de la jeunesse du parti FNL de la coalition Amizero y'Abarundi avait été arrêté par les Imbonerakure de la commune Mwakiro. Emprisonné dans cette commune, il a ensuite été transféré à Muyinga où le parquet l'a blanchi.

 

Dans sa famille, ils ont été surpris d'entendre que le leur soit encore une fois arrêté. De leur côté, ses collègues politiques s'inquiètent qu'un policier s'oppose à une décision du parquet de la République et demandent sa libération immédiate.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 187 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha