Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

A Gatara, le secrétaire de direction communale de l’enseignement pille et vend les livres de la commune

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Accusé d'avoir volé des livres de l'école fondamentale, le secrétaire de la Direction Communale de l’Enseignement de Gatara en province Kayanza est en prison depuis ce lundi 23 Octobre. Selon la population, les autorités communales et du parti au pouvoir exercent des pressions sur l'Officier de la police judiciaire et craint que le détenu puisse être libéré d'un moment à l'autre.

 

Le secrétaire de la Direction communale de l'enseignement à Gatara du nom de Paul a été appréhendé en possession de livres volés à la Direction Communale de l’Enseignement de Gatara afin d'être vendus dans les écoles privées de la province Kayanza. 

 

"Le Secrétaire de la Direction Communale d’Enseignement de Gatara a été appréhendé en possession de 139 livres de l’Ecole Fondamentale. Il les vendait dans les écoles privées de la province Kayanza. Pour le moment, il est emprisonné au cachot de la commune Gatara", explique notre source à Gatara.

 

La population de Gatara craint que, ce Secrétaire en même temps membre de la ligue des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD, ne soit libéré d’un moment à l’autre étant donné que les autorités font pression sur le policier qui instruit son dossier pour le libérer. Parmi ces autorités se trouvent l’administrateur de la commune et les responsables du parti au pouvoir.

 

"Les responsables du parti au pouvoir au niveau communal et l’administrateur sont en train de faire pression sur l’officier de la police judiciaire pour qu’il le libère", indique notre source.

 

La population de Gatara demande à ces autorités de laisser la justice faire son travail.

 

"Nous demandons que la justice fasse son travail. Ce sont de nouveaux livres octroyés par le ministère de l’éducation. Que la justice fasse son travail et s’il est coupable qu’il soit puni comme les autres’’, conclut notre source.

 

Contacté à propos, le Directeur Communal de l’Enseignement à Gatara n’a ni confirmé ni infirmé l’infraction de son secrétaire, il a seulement indiqué qu’il ne peut pas accorder une interview à une radio fermée. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 168 invités et aucun membre en ligne