Le FOCODE réclame une enquête indépendante sur l’assassinat de Lydia Nibogora

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Feu Lydia Nibogora Feu Lydia Nibogora
Une employée de la Regideso a été assassinée dans des circonstances non élucidées il y a deux mois. Le Forum pour la Conscience et le Développement (FOCODE) réclame une enquête indépendante sur l’assassinat de Lydia Nibogora. Selon le président du FOCODE, le Ministre de la sécurité publique est impliqué au plus haut niveau dans ce meurtre.

 

Lydia Nibogora, une employée de la Regideso, a été retrouvée assassinée dans la zone Kanyosha au Sud de la capitale Bujumbura le 17 février 2017. Le président du FOCODE se dit consterné par l'absence d'enquêtes pour faire la lumière sur ce meurtre. Les arrestations qui ont suivi l’assassinat n’étaient que des leurres, selon Pacifique Nininahazwe.

 

« Deux employés de la Regideso et deux vigiles avaient été arrêtés, accusés de n'avoir pas alerté à temps sur l'enlèvement de Lydia Nibogora. Mais en réalité, nous avons découvert que c'était juste pour se rassurer qu'ils ne connaissaient pas les vrais ravisseurs de Madame Lydia Nibogora », indique le président du FOCODE.

 

La famille de la victime vit dans la peur, puisqu’il s’avère que Lydia Nibogora entretenait des liens d’amitié avec la famille d’Alain Guillaume Bunyoni, ministre de la sécurité publique.

 

« Son mari ainsi que leurs deux enfants ont déjà pris la fuite, mais le reste de la famille reste dans la peur notamment sa maman. Madame Lydia Nibogora était une amie proche de la famille du couple Alain Guillaume Bunyoni. Dans un premier temps, elle était très proche de Madame Bunyoni avec laquelle elle partageait assidûment des prières ; elles auraient même participé à des prières au palais de Pierre Nkurunziza », ajoute-t-il.

 

Le président du FOCODE pense que cette familiarité avec le couple Bunyoni a causé la perte de Madame Nibogora.

 

« Madame Lydia Nibogora est rentrée dans les bonnes grâces du Général Alain Guillaume Bunyoni et par ce fait, elle a connu beaucoup de secrets de cette famille y compris les secrets de la fameuse cave qui serait à la résidence du général Bunyoni. Mais par après, la relation avec le couple Bunyoni s'est subitement estompée », poursuit l’activiste.

 


Selon les enquêtes du FOCODE, Lydia Nibogora a des origines rwandaise et burundaise de par ses parents. Cette origine rwandaise aurait alerté le couple Bunyoni, qui a craint qu’elle ne soit utilisée par le gouvernement du Rwanda pour l’atteindre ; étant donné les relations très tendues entre les deux pays depuis le début de la crise.

 

« La famille Bunyoni a craint que cette femme pourrait être utilisée pour donner des informations à des renseignements rwandais et qu'elle pourrait être utilisée dans un plan d'assassinat du Général Bunyoni. Après cette rupture, elle a reçu beaucoup de menaces. Finalement, son cadavre a été découvert à Kanyosha », ajoute Nininahazwe.

 

Le FOCODE réclame une juridiction indépendante pour enquêter sur cet assassinat, laquelle juridiction devrait aussi « auditionner le couple Bunyoni ».

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 69 invités et aucun membre en ligne