2.000 prisonniers graciés par le Président Nkurunziza

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Pierre Nkurunziza, Président du Burundi Pierre Nkurunziza, Président du Burundi
Tous ces prisonniers qui bénéficieront de la grâce présidentielle sont détenus dans différentes prisons du pays, dont 568 à la prison centrale de Mpimba en Mairie de Bujumbura. La plupart d’entre eux sont des jeunes. 
La ministre de la justice a demandé à la société burundaise de ne pas les marginaliser. Ces prisonniers reçoivent un allégement de peine, mais devront payer les indemnités qui leur ont été infligés lors de leurs condamnations a déclaré la ministre Aimé-Laurentine Kanyana.
 
« Vous savez que l’emprisonnement va de pair avec les dédommagements. Le président de la République a délibéré par rapport à votre peine carcérale ; mais pour ce qui est du dédommagement vous devez le payer à vos victimes », a déclaré la ministre qui s’était rendue à la prison de Mpimba ce lundi. 
 
La ministre de la justice a appelé le voisinage de ces anciens prisonniers à les protéger, plutôt que de les marginaliser. Des 568 prisonniers libérés ce lundi 23 Janvier 2017, 58 parmi eux sont des militants du parti MSD arrêtés le 8 Mars 2014 à la permanence de ce parti à Kinanira après des échauffourées avec la police. 
 
Le gros de ces prisonniers graciés est constitué de jeunes. Bien qu’il s’agisse d’un événement heureux, leurs familles disent être dans la panique. 
 
L’année dernière, cinq autres jeunes ont été libérés de Mpimba par le parquet, puis exécutés devant chez eux le lendemain.      
 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne