Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

''C’est honteux de constater que l’enseignant Fidèle Niyonsenga est encore libre alors qu’il a engrossé son élève de la classe de 9ème année.'' Voilà ce que déclare l’administrateur de la commune Vyanda le lendemain des grognes des parents dont les enfants fréquentent l’école fondamentale de Mwura. Et pourtant, l’enseignant incriminé nie en bloc toutes les accusations.

Les habitants de la commune Busoni en province Kirundo dénoncent la libération de deux Imbonerakure accusés de meurtre qui avaient écopé d’une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Arrestation de sept personnes dans le dossier de la disparition du Brigadier Domitien de la position de la frontière burundo-rwandaise dans la zone Ruhororo en commune Mabayi de la province Cibitoke. Le Brigadier est sans trace depuis presque une semaine, et parmi ces personnes arrêtées par la documentation figure le chef de cette zone Ruhororo.

Les familles de 19 militaires emprisonnés pour complicité avec les groupes qui ont   attaqué trois camps militaires en date du 11 Décembre 2015 demandent justice pour les leurs. Ayant interjeté appel à la cour suprême depuis presque 3ans, ces militaires, tous ex-FAB, n’ont jamais comparu.

Les détenus de la prison centrale de Mpimba qui ont purgé leur peine, de même que ceux qui ont été acquitté par la justice grognent de ne pas encore recouvrer la liberté et sans aucun motif légal. Ce qui les énerve de plus, c’est qu’on leur dit que leurs dossiers sont dans les mains du service national de renseignement, un corps qui, selon eux, n’a rien à voir avec l’institution judiciaire.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 228 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha