Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’eau verte du Lac Tanganyika, phénomène naturel ou effet de la pollution ?

lundi, 17 septembre 2018 06:12
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Divergence de points de vue chez les scientifiques par rapport à la cause du changement de couleur des eaux du lac Tanganyika. Au moment où certains parlent d’un phénomène naturel, d’autres expliquent qu’il s’agit des conséquences de la pollution des eaux du lac.

               

‘’Rien de surprenant, on le voit chaque année. Seulement cette année-ci le changement de couleur a été intense, comme en 2008 et aussi en 2011’’, nous confie un pécheur burundais.

 

Ce pécheur burundais explique que le changement de couleur des eaux du lac Tanganyika leur est familier. Contrairement à cette année où le changement de couleur s’est beaucoup remarqué côté Bujumbura, voir le lac Tanganyika avec de l’eau verte est chose normale chez les pécheurs et habitants des alentours du lac Tanganyika côté sud du Burundi, affirme notre témoin pécheur.

 

A chaque fin de saison sèche, l’eau du lac Tanganyika change en vert suite aux vents du lac qui causent la remontée des eaux profondes, confirme le Professeur Gaspard NTAKIMAZI, expert en écologie aquatique. Ce professeur à l’université du Burundi de souligner toutefois que cette année le changement de couleur a été intense comme ça avait été le cas il y a dix ans. Professeur NTAKIMAZI rassure qu’il s’agit d’un phénomène très naturel qui se produit chaque année, avant la saison des pluies.

 

La présence massive des algues reste l’unique cause du changement de la couleur des eaux, convergent les experts environnementalistes. Mais contrairement au professeur de l’université du Burundi, Dr Gabriel HAKIZIMANA, qui travaille au département de l’environnement et prévention, secteur de santé publique au Canada, même s’il insiste sur l’importance des analyses de l’eau pour connaitre la vraie raison, il avance l’hypothèse de grande pollution des eaux du Tanganyika, pollution qui fait que le phosphore augmente dans le Tanganyika.

 

‘’ Ce phénomène est dû aux cyanobactéries communément appelées algues bleu-vert. Leur existence est naturelle car on les trouve naturellement dans les lacs, dans les rivières. Mais c’est leur prolifération qui n’est pas normale. Il y a un coupable à cela, le coupable c’est le phosphore’’, précise l’environnementaliste HAKIZIMANA.

 

Divergents sur la cause de la prolifération de ces algues qui ont causé le changement des eaux du lac Tanganyika durant deux jours, ces experts burundais se rejoignent pour dire que la consommation de cette eau est nuisible pour la santé humaine. Les algues contiennent des toxines. Et puiser cette eau pensant la bouillir pour la rendre consommable ne sert à rien, insistent ces experts environnementalistes car les toxines se multiplient avec l’ébullition de l’eau. D’où ils conseillent la non consommation de cette eau directement puisée du lac jusqu’à la certitude que la situation s’est normalisée.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

13 décembre 2018

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 236 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha