Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des sanitaires écologiques dans certaines écoles de Bubanza

dimanche, 24 juin 2018 17:42
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les écoles fondamentales de MUDUBUGU, MURIRA 1 et 2, GIHANGA 1 et 4 et BWIZA bwa Ninga de la province Bubanza viennent de bénéficier d’un don de latrines écologiques. Un don de l’association Pro Action Développement sur financement du royaume de Belgique.

Ces latrines ont été construites dans le cadre de la protection de l’environnement sous le système ECOSAN ou Sanitaire écologique en français. Ces latrines présentent beaucoup d’avantages.

 

D’abord, les parents d’élèves ne vont plus payer les frais pour la vidange des toilettes. Des frais qui étaient payés chaque trimestre. « Ce sont des latrines modernes avec un système de séchage. Des latrines qui ne demandent pas de faire des trous surtout pour des gens qui ont de petites parcelles. Souvent, on fait des latrines qui nécessitent des vidanges et les parents sont obligés de débourser chaque trimestre des frais de vidanges. Pour le moment, les parents n’auront plus à payer ces frais », a indiqué un responsable d’une école.

 

Ensuite, ce sont des latrines respectueuses de l’environnement pour la protection de la nappe phréatique et qui contribuent à la production de l’engrais écologique. « L’autre avantage de ces latrines est que normalement nous ignorons que nous produisons de l’engrais organique. La matière fécale et les urines produisent de l’engrais nécessaire pour toute sorte de semences. Elles servent également à la protection de l’environnement car avec les latrines ordinaires, les excréments humains peuvent souiller la nappe phréatique », a-t- il ajouté

 

Selon une source à Gihanga, l’usage de cet engrais écologique repose sur un système de séchage et de conservation des matières fécales et les urines avant tout usage. « Quand la première latrine est pleine, il faut la laisser au repos pendant six à huit mois pour la vider et répandre le fumier dans les champs. Egalement, les urines doivent être laissés au repos pendant trente à quarante cinq jours avant de les utiliser comme de l’engrais écologique. Donc, c’est de l’engrais important car il ne détériore pas le sol comme l’engrais chimique. »

 

L’association Pro Action Développement a construit pour chaque école un bloc de latrines pour filles, un bloc pour garçons et des latrines pour enseignants. Egalement, elle appuie les ménages environnants ces écoles dans la construction de telles latrines.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha