Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Bujumbura toujours en prise à des inondations

mercredi, 16 mai 2018 05:05
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certains caniveaux de la ville Bujumbura sont débordés en cette période pluvieuse. La plupart de ces caniveaux ne sont pas récurés et se retrouvent remplis de sables et de certains déchets ménagers. Lorsqu’il tombe des cordes, les rues sont envahies d’eaux de pluies, au grand désarroi des piétons et des automobilistes.

Dans la commune Muha, sur le tronçon communément appelé « Route Rumonge », les caniveaux sont remplis de sable. Parfois, on y trouve des sachets et autres déchets. Avec la pluie du mois d’Avril, ils étaient débordés et l’eau ruisselait en pleine rue ou aux abords de l’Ecole Internationale de Bujumbura et de l’Hôpital Kira. Vers la fin du mois d’Avril, des volontaires se sont organisés pour récurer ces caniveaux.

 

Toujours dans la commune Muha, à l’avenue du large du côté de la zone Kinindo, les eaux de pluie qui débordent ne datent pas d’aujourd’hui. A chaque saison de pluie, la route est remplie d’eau décourageant les piétons à traverser, ainsi que certains véhicules.

 

Dans la commune Mukaza, à l’avenue Muyinga, en période de pluie, nombreux sont ceux qui préfèrent emprunter un autre trajet. Depuis la clinique chinoise du côté de Rohero 1, en passant par le tribunal du travail, au stade Prince Louis Rwagasore où se joue le tennis de Table et le Judo et devant l’Ecole Française jusqu’à la résidence des Témoins de Jéhovah située au quartier Rohero 2, les caniveaux sont débordés par les eaux de pluie. Selon les usagers « Il est parfois difficile de distinguer la route des caniveaux et on a peur de se retrouver dans un caniveau sans qu’on ait de l’aide pour nous tirer de là.  Lorsqu’il pleut on change d’itinéraire. »

 

Et en commune Ntahangwa, dans la zone Ngagara sur la route menant en zone Cibitoke, juste après la permanence nationale du parti CNDD-FDD, la route est jonchée de profonds nids de poule. En période de pluie, ces nids de poule sont remplis d’eaux de pluie provenant des débordements des caniveaux des environs. A leur vue, l’on se croirait face à une petite rivière stagnante. Certains véhicules n’osent pas emprunter ce trajet en période de pluie, d’autres l’empruntent avec mille et une précautions, ce qui crée souvent des embouteillages. Les piétons de leur côté se font porter sur les dos des dockers moyennant de l’argent.

 

Que ce soit dans la commune Muha, Mukaza ou encore Ntahangwa, les usagers demandent à la Mairie de Bujumbura et aux Services Techniques Municipaux de s’occuper des caniveaux pour éviter de tels désagréments, surtout que ces usagers craignent les maladies liées aux mains sales.

 

Pour rappel, à part ces désagréments, ce problème de canalisation a déjà coûté la vie à une dizaine de personnes depuis le début de cette année, tandis que des milliers de familles se sont retrouvées sans abris.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 243 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha