Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des intempéries font des ravages dans presque tout le pays

mercredi, 24 janvier 2018 07:08
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Plus de 12.000 personnes ont été affectées par des pluies torrentielles qui se sont abattues sur 9 communes dans différentes provinces du Burundi du 15 au 20 janvier 2018. Ce sont les conclusions d’un rapport de l’Organisation Internationale de la Migration, OIM en sigle. Parmi les victimes de ces incidents, selon l’OIM, à peu près 2.000 individus sont aujourd’hui déplacés. Les sinistrés des intempéries sont dans le besoin d’une aide d’urgence composée de vivres, d’eau potable et de logements  car plus de 500 maisons ont été détruites, a souligné l’OIM.

Les 9 communes touchées sont Rugombo de la province Cibitoke, en tête avec 1.407 déplacés. Ils ont été victimes des pluies diluviennes qui se sont abattues le 17 janvier 2018 sur 4 collines à savoir Rusiga, Kagazi, Cibitoke et Rusororo. 140 maisons ont été totalement détruites, 78 ont été partiellement endommagées. 475 champs de cultures répartis sur les 4 collines ont été détruits ainsi que d’autres infrastructures, d’après le rapport de l’Organisation Internationale de la Migration OIM.

 

Le même rapport parle de 157 personnes contraintes de quitter leurs ménages dans la zone Buterere de la commune Ntahangwa en Mairie de Bujumbura suite à des pluies qui se sont abattues le 20 janvier. 26 maisons ont été complètement détruites dans cette zone.

 

La 3ème commune victime de ces intempéries est la commune Mutimbuzi de la province Bujumbura dite « rural » qui a enregistré, le 20 janvier 2018, 127 personnes déplacées de la colline Mushasha 1 : « 19 maisons ont été totalement détruites. Les mêmes pluies ont laissé sans abris 96 individus de la colline Rusunu en commune Musongati de la province Rutana le 18 janvier 2018. 15 maisons ont été également détruites, ainsi que 3 ponts et une route endommagés. 344 champs, une source d’eau et un réseau d’eau ont aussi été détruits » a fait remarquer l’OIM.

 

L’OIM évoque également dans son rapport, 33 déplacés de la colline Maganahe de la même commune de Musongati à cause des pluies qui se sont abattues sur cette colline le 15 janvier 2018. 7 maisons ont été décoiffées, 1 pont a été détruit ainsi que 63 champs endommagés.

 

La commune Butezi de la province Ruyigi n’a pas été épargnée par ces intempéries. Elle a enregistré le 18 janvier 2018, 32 déplacés dans trois collines à savoir Rugoti, Mugogo et Mubira. 8 maisons ont été détruites ainsi que 1.184 champs. A la même date, 25 déplacés ont été également identifiés en commune Mpimga-Kayove de la province Rutana. 21 maisons ont été détruites sur trois collines ainsi que 1.989 champs détruits.

 

60 champs ont été aussi détruits sur la colline Gikizi de la commune Rutovu, ainsi que 3 maisons et 240 champs sur la colline Kivumu de la commune Mugamba de la province Bururi.

 

Selon l’Organisation Internationale de la Migration OIM, toutes ces personnes victimes des aléas climatiques ont besoin d’une aide d’urgence en vivres, en eau potable et de logements décents.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 162 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha