Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Dans le camp de Nduta les arbres font des morts lors de fortes pluies

lundi, 30 octobre 2017 08:27
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais vivant dans le camp de Nduta en République Unie de Tanzanie sont menacés par les arbres environnant  ce camp. Ces arbres ou leurs branches s’abattent sur  leurs maisonnettes surtout en cette période pluvieuse. Le pire est que le processus pour avoir la permission de couper ou d’ébrancher ces arbres est très long.

Le camp des réfugiés burundais de Nduta  en Tanzanie est construit au milieu des arbres forestiers. Quand la pluie tombe, les réfugiés burundais habitant ce camp sont envahis par la peur panique  car les arbres ou encore leurs branches s’abattent sur leurs maisonnettes.

 

‘’Pendant cette période de vents violents, nous paniquons beaucoup. En effet, nous nous attendons à tout moment à ce que les arbres s’abattent sur nous. Voyez, depuis que nous sommes arrivés ici, plus de 25 personnes ont trouvé la mort suite à ces arbres’’, se lamente un réfugié du camp de Nduta.

 

Ce qui perturbe encore les réfugiés burundais de ce camp de Nduta, c’est qu’il strictement  interdit  de couper un arbre, même s’il cause un danger.

 

‘’Si un réfugié constate qu’une branche est au-dessus de sa maisonnette, il ne peut pas oser la couper. S’il le fait, on le considère comme un meurtrier. Pour couper une branche ou un arbre, on doit d’abord s’adresser  au comité d’entraide social des réfugiés qui rédige une correspondance à apporter au comité de l’environnement afin que ce dernier décide pour abattre ou non cet arbre’’, précise  un autre réfugié.

 

Dans ce camp de Nduta, au moins 8 personnes ont été tuées, 14 autres blessées jeudi dernier à cause des arbres  qui sont tombés  et des murs qui se sont écroulées pendant la pluie.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 174 invités et aucun membre en ligne