Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Gihanga : Les champs de cultures ravagés par la sécheresse

mardi, 27 décembre 2016 10:47
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La sécheresse accrue a fortement endommagé les champs de culture dans la commune Gihanga en Province Bubanza. Les agriculteurs de cette localité demandent aux bienfaiteurs une aide d’urgence d’autant plus que le barrage de la rivière Kajeke, qui contribuait à l’irrigation de plus de 3.000 hectares, a aussi été endommagé. 
 
Au passage dans la commune Gihanga, le paysage a complétement changé. On aperçoit les cultures de haricot, de riz et de maïs qui se dessèchent lentement. 
 
Les cultivateurs disent que c’est à cause de la sécheresse qui s’est manifesté en ces mois de novembre et décembre, alors que les cultures étaient censées être plus verdâtres si les pluies avaient été régulières. 
 
Ils ajoutent que si rien n’est fait, ils vont mourir de faim. Ces cultivateurs disent en outre que la rivière Kajeke qui servait d’irrigation pour plus de 3.000 hectares de champs, a été endommagée en son point de barrage qui servait à capter l’eau pour irriguer les champs de cultures. Ce barrage devait être réhabilité, mais cela n’a jamais eu lieu à cause d’un malentendu sur l’octroi du marché de plus de 12 milliards de francs devant servir à cette réhabilitation. 
 
Actuellement, les conséquences commencent à se manifester. Les prix des denrées alimentaires sont en hausse à Gihanga.
 
Un kilogramme de haricots appelés ‘’kirundo’’ est passé de 1200 à 1800 francs. La population de Gihanga lance un cri de détresse et demande aux bienfaiteurs de leur venir en aide face cette situation qui risque de continuer. 
 
Les responsables agricoles provinciaux recommandent le reboisement comme pour palier à cette sécheresse, mais ne donnent pas de réponses précises aux demandes d’assistance des agriculteurs. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 130 invités et aucun membre en ligne