Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Cibitoke : Plus de 50 maisons dévastées par les pluies diluviennes à Nyamitanga

mercredi, 07 décembre 2016 06:45
Évaluer cet élément
(0 Votes)
En moins de 4 jours seulement, les fortes pluies signalées au secteur de Nyabitanga, zone Ndava, commune de Buganda, province de Cibitoke ont fait beaucoup de dégâts. Ces pluies ont détruit leurs maisons, et n'ont également pas épargné les routes.
 
C'est le cas notamment de la route nationale numéro 5 (RN5), joignant la province de Cibitoke à la ville de Bujumbura. Des terres morcelées et des eaux en provenance des collines se trouvant aux abords de cette route macadamisée s'y sont déversées. Cette situation a occasionné le blocage de toute activité sur cette route. C'est entre les véhicules de transport des passagers et des marchandises, les cyclistes et les motards œuvrant sur cet axe qui étaient bloqués.
 
Ces pluies ont également détruit les champs de cultures. Les cultivateurs ne savent à quel saint se vouer : « Comment allons-nous pourvoir aux besoins familiaux alors qu'on n'a pas d'autres ressources que la récolte ? », s'indigne Jean Marie Nahimana, un cinquantenaire et père de 5 enfants.
 
Cet habitant de la zone Ndava ajoute que son domicile a également été dévasté par ces pluies.
 
A l'école primaire de Nyamitanga, les éducateurs et élèves semblent tous désespérés et délaissés. « Deux salles de classes ont été saccagées par ces pluies. Les cahiers et d'autres matériels didactiques ont tous été abîmés », témoignent les enseignants et les parents.
 
Suite à cette situation déplorable, les agriculteurs demandent à la direction provinciale de l'agriculture de leur donner des nouvelles semences afin de reprendre les activités champêtres.
 
"Le reboisement et le traçage des haies antiérosives s’avèrent très indispensables"
 
C'est l'appel lancé par Joseph Iteriteka, le gouverneur de la province de Cibitoke à l'endroit de la population éprouvée.
 
« Le fait que les engins aient déjà débuté a réaménagé cette route, annonce déjà l'apport de l'administration provinciale auprès des usagers de cette route », a déclaré le gouverneur de cette province.
 
Il ajoute toutefois avoir dressé une liste des ménages qui ont été touchées par ces pluies dans l'optique de solliciter une assistance sociale. Le gouverneur de la province de Cibitoke lance un appel vibrant à l'endroit de toute la population, de protéger leurs champs de cultures contre l'érosion en y plantant des arbres et y tracer des haies antiérosives. « C'est la seule façon de préserver nos champs de cultures contre les fortes pluies », a conclu le gouverneur de cette province.
 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 133 invités et aucun membre en ligne