Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Nyanza Lac : Le port de Muguruka caractérisé par l'insalubrité

mercredi, 05 octobre 2016 07:33
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L'insalubrité règne au port de pêche de Muguruka, de la commune Nyanza-lac, province Makamba. Les propriétaires des bistrots et restaurants qui disposent de toilettes se comptent sur les doigts. Même ceux qui en possèdent ne les utilisent pas, de peur d'attraper des maladies. Certains préfèrent aller se soulager dans le lac Tanganyika.
 
Au port de Muguruka, une vue désagréable accueille les passants qui contemplent le Lac Tanganyika : des matières fécales flottent dans les eaux du lac. 
 
Les populations riveraines de ce Lac indiquent que ce sont les pêcheurs qui utilisent ce lac comme toilettes, mais aussi les personnes des environs. D'autres utilisent les eaux de ce lac pour y laver les vêtements ainsi que les ustensiles de cuisine. 
 
Une odeur nauséabonde se dégage des restaurants et bistrots du port de Muguruka, suite à ces eaux sales issues de lavage des ustensiles de cuisine. Cette situation est aggravée par le manque de latrines : ceux qui fréquentent les bistrots et restaurants du port se soulagent derrière les bâtiments. « Les quelques toilettes disponibles sont mal entretenues, de telle sorte que personne ne les utilise », indique un habitant. 
 
Cette insalubrité se remarque aussi dans les toilettes publiques situées tout près des routes. Aussi, certaines de ces toilettes sont fermées avec des cadenas. « Des gens veulent s'approprier les toilettes publiques. Les propriétaires des bateaux de pêche ont déjà payé dix mille francs destinés aux vidanges de ces toilettes », révèle un autre habitant.
 
Bien que cette localité soit caractérisée par une insalubrité, la population avait pris des mesures visant la prévention du choléra qui faisait écho dans cette localité, il y a quelques temps.
 
La RPA a tenté de contacter le technicien de santé de cette localité, mais en vain. La population des alentours a signalé qu'il n'existe que de nom. « Il ne se présente que lorsqu'une maladie est déjà déclarée ou lorsqu'il vient collecter de l'argent chez les gens qu'ils qualifient d'ignorants », dénoncent les habitants des alentours du port. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 191 invités et aucun membre en ligne